Des jeunes pongistes, à savoir Harsha Hauzaree, Élodie Ho Wan Kau, Pratma Jalim et Yan Lim Ah Tock sont les premiers champions de la structure Baby Ping, qui a vu le jour en 2010. Ces talents émergeants pourrront dorénavant se frotter au meilleur de la discipline à Maurice. Les semaines à venir s’annoncent importantes pour ces pongistes en herbe notamment avec le tournoi ‘Les Jeunes Pongistes’ prévu pour le 3 décembre.
« Le projet Baby Ping commence à rapporter ces fruits. Une vingtaine de ces jeunes espoirs de la petite balle blanche sont actuellement en mode entraînement au Centre National de Tennis de Table à Beau-Bassin. Durant les vacances scolaires, ces derniers s’entraînent cinq fois par semaine de 10h30 à 12h30 », déclare l’entraîneur national, Rajessen Desscann. En effet, après avoir obtenu leur diplôme de Raquette de Bronze, ils sont maintenant en passe d’obtenir leur raquette d’argent. Un stage de cinq jours (28 novembre-2 décembre) est donc prévu afin qu’ils prennent part à ces examens.
 Ainsi, ils pourront  tous montrer ce qu’ils ont appris lors du tournoi ‘Les Jeunes Pongistes’ le 3 décembre. Trois catégories seront au programme : les -8 ans, -10 ans et -12 ans. De tous ces jeunes pongistes, quatre sortent du lot. Ce sont Harsha Hauzaree, Élodie Ho Wan Kau, Pratma Jalim et Yan Lim Ah Tock, qui sont devenus champions et vice-champions de Maurice. « Ils sont prêts pour affronter les meilleurs pongistes de Maurice. Ce genre de frottement leur permettront de s’aguerrir encore plus. Il ne faut pas oublier que nous avons mis ce projet en vue des Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) de 2019. Ils devraient être quelques-uns à faire partie de la sélection », indique l’entraîneur national.
Les seniors seront aussi appelés à travailler très dur pendant les entraînements avec un stage intensif qui se déroulera du 5 au 16 décembre. « L’objectif sera de bien se préparer pour les Championnats d’Afrique qui se tiendront en Algérie l’année prochaine ainsi que les Championnats du Monde, qui auront lieu en Allemagne. Il faudra qu’ils donnent le maximum. L’accent lors de stage sera mis sur la condition physique », souligne Desscann. Il est à noter que le 11 décembre prochain, un tournoi inter-équipe aura lieu en clôture du calendrier de tennis de table.
La sélection féminine de la petite balle blanche de la Réunion sera par ailleurs en stage à Maurice en début de l’année prochaine. Ce déplacement est placé sous le signe de la coopération qui existe entre l’Île-soeur et Maurice. On retrouvera ainsi du côté réunionnais, Murielle Rivière et Audrey Picard, toutes deux médaillées d’or du double dame lors des derniers JIOI. Elles avaient battu en finale la paire Widaad Gukhool-Déborah Wong. Les Réunionnaises seront accompagnées de Nelson Fontaine, qui officiera comme responsable de la sélection. Un stage qui aura comme principal but de renforcer les liens entre les deux îles. « Ce genre d’échange est très important pour la progression des athlètes. C’est aussi une occasion pour les jeunes de se frotter aux plus expérimentés. Murielle Rivière est une joueuse d’expérience tout comme Audrey Picard. Elles apporteront beaucoup à notre jeune sélection qui ont besoin de frottement pour progresser », fait ressortir Desscann.