Le PRO de l’Association mauricienne de tennis de table, Philippe Hao Thyn Voon, a été réélu pour la cinquième fois au sein du board of directors de la Fédération internationale de tennis de table. Il fera ainsi partie pendant les quatre prochaines années de cette instance qui comprend 32 membres représentant les cinq continents. Le nouveau board of directors a été constitué à l’issue des championnats du monde qui se sont tenus la semaine dernière à Dusseldorf en Allemagne.
Parmi les membres élus figurent le Coréen Ryu Seungmin, médaillé d’or olympique, et le Suédois Jorgen Persson, champion du monde. Reste que, cette fois, il a fallu avoir recours à des élections au niveau de certains continents. Comme cela a été le cas du côté de l’Afrique avec douze candidats pour huit places. Philippe Hao Thyn Voon, qui a obtenu un Merit Award pour ses longues années de service au sein de l’instance mondiale, s’est ainsi retrouvé en deuxième position avec 87 voix, n’étant devancé que par le Sud-Africain Yusuf Carrir. Les autres élus au niveau de l’Afrique ont été le Kenyan Andrew Mudibo, le Marocain Monqid El Haji, le Nigérian Olabanj Oladapo, le Sénégalais Balla Lo, le Soudanais Abdelrahman El Sallawi et l’Ougandais Thomas Kiggundu.
Il faut savoir que le board of directors a pour tâche de vérifier les nouvelles lois et apporter des amendements aux règlements. Ces championnats du monde ont également été marqués par l’élection du nouveau comité directeur. C’est ainsi que l’Allemand Thomas Weikert a bénéficié d’un nouveau mandat, ayant obtenu 118 voix en sa faveur.
Les 32 membres du Board of directors
Afrique : Andrew Mudibo (Kenya), Monqid El Haji (Maroc), Philippe Hao Thyn Voon (Maurice), Olabanj Oladapo (Nigéria), Yusuf Carrir (Afrique du Sud), Balla Lo (Sénégal), Abdelrahman El Sallawi (Soudan) et Thomas Kiggundu (Ouganda)
Asie : Tony Yue (Hong Kong), Dhanraj Choudhary (Inde), Ryu Seungmin (Corée), Mohammad Sibtain (Pakistan), Abdulla Al-Mulla (Qatar) et Thana Chairasit (Thailande)
Europe : Ivo-Goran Munivrana (Croatie), Dorte Darfelt (Danemark), Sandra Deaton (Angleterre), Sonja Grefberg (Finlande), Heike Ahlert (Allemagne), Christinel Romanescu (Roumanie), Zdenko Kriz (Slovaquie) et Jorgen Persson (Suède)
Amérique du Nord : Gordon Kaye (Etats-Unis)
Amérique Latine : Marguerita Félix (Barbades), Alaor Azevedo (Brésil), Henry Reimberg (Chili), Alexander Zamora (Costa Rica), Jorge Herrera (Guatemala), Teddy Matthews (Sainte-Lucie)
Océanie : Graeme Ireland (Australie), Anthony Ho (Fidji) et Paul Kyle (Nouvelle-Zélande)