Une fin de saison chargée attendent les pongistes locaux qui n’auront pas le temps de chômer puisque de nombreuses échéances seront au rendez-vous pour les mordus de la petite balle blanche. La Ligue locale, le Tournoi Jeunes Pongistes et les Championnats de Maurice sont autant de compétitions déterminantes pour les joueurs mauriciens qui devront se surpasser.
La Ligue nationale de tennis de table reprendra ses droits les 14, 15 et 21 novembre au gymnase national à Beau-Bassin. « Nous devions nous concentrer sur les Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) à La Réunion et les Jeux d’Afrique. Maintenant, nous pouvons aller de l’avant avec les trois dernières journées de La Ligue Nationale dont les 4e et 5e journées se tiendront pendant le week-end du 14 et 15 novembre. La dernière manche aura lieu le samedi 21 courant », a fait ressortir l’entraîneur national, Rajessen Desscann. À noter que le Tournoi Jeunes Pongistes, véritable pépinière de talents, se tiendra le dimanche 22 novembre. La bataille s’annonce tout aussi féroce chez les jeunes pour le titre de champions.
Les pongistes auront alors une semaine de repos pour ensuite s’attaquer aux Championnats de Maurice (28-29 novembre), rendez-vous phare, voire incontournable de cette fin de saison. Nombreux sont ceux à pouvoir prétendre au titre suprême notamment chez les messieurs ou Wasiim Gukhool (tenant du titre), Allan Arnachellum ou encore l’outsider Jason Pontoise voudront certainement faire parler la poudre. Du côté féminin, les Isabelle Chowree, Prathna Jalim, Caroline Ramasawmy Sheetul Goodur et autres Widaad Gukhool demeurent les mieux cotées. Des échéances internationales au mois de décembre pour les locaux seront également à l’ordre du jour.
À noter qu’en ce qu’il s’agit des Championnats du Monde par équipe de tennis de table prévus à Kuala Lumpur (Malaysie) en février prochain, ils seront trois pongistes masculins à faire le déplacement comme chez les dames. « Les filles avaient déjà obtenues leurs qualifications pour la compétition. Le processus a été un peu long chez les messieurs et c’est surtout sur les performances datant de 2010 à 2015 qu’ils ont été en mesure de décrocher leurs tickets pour Kuala Lumpur. Ils seront 6 pongistes, soit 3 en masculin et autant en féminin à défendre le quadricolore national dans ce tournoi mondial par équipe », a ajouté Rajessen Desscann.