Les trois Mauriciens engagés dans les championnats du monde de tennis de table ont connu le même sort lors des phases de poule du tournoi individuel de la première journée. Isabelle Chowree et Allan Arnachellum ont enregistré deux défaites dans leurs groupes respectifs. Akhilen Yogarajah a pour sa part signé une victoire, mais a enchaîné tout de suite après avec une défaite.
Akhilen Yogarajah s’est imposé face au Costa Ricain Jeison Martinez. Une victoire sans coup férir, signée en quatre sets, (11-9, 11-4, 11-3, 11-8). Mais ce bonheur a été de courte durée puisqu’il a chuté par la suite contre le Polonais Pawel Fertikowski sur le même score (6-11, 4-11,5-11, 4-11).
Allan Arnachellum, lui, a connu deux défaites. L’Islandais Magnus Magnusson a été le premier à se trouver sur la route du Mauricien. Cependant, sa victoire a été étriquée, puisqu’Arnachellum a opposé une belle résistance. La rencontre s’est soldée sur le score de 4-2 (11-9, 11-8, 11-9, 8-11,10-12,11-7) pour l’Islandais. Par la suite, Arnachellum a affronté le Belge Cedric Nuytinck, qui avait auparavant battu l’Islandais Magnusson en 4-0 auparavant. La rencontre a tourné en faveur du Belge, (11-3, 11-3, 11-8, 11-7), qui progresse au tour suivant.
Engagée dans la poule n°60, Isabelle Chowree devait passer des caps norvégien et kazakh. Mais elle a buté d’entrée contre la Norvégienne Anna Aasebo. Pourtant, ce sera sa plus belle prestation, puisqu’elle a pris deux sets à sa concurrente. Elle s’est inclinée 2-4 (11-4, 11-9, 10-12, 10-12,11-6,11-3). Puis, Chowree a affronté la Kazakhe Nataliya Nsladkova, considérée comme la tête de série de ce groupe. Cette dernière n’a pas usurpé sa réputation, s’imposant en 4-0 (11-7, 11-4, 11-4, 11-6) avant de prendre la mesure de la Norvégienne sur le même score (11-3, 11-5, 11-7, 11-4).
Dans le match de double hommes, la paire Yogarajah-Arnachellum s’est fait sortir dès le premier match, en perdant contre les Danois Mikel Hindersson et Morten Rasmussen. Une défaite 3-0 (5-11,2-11,7-11) et l’aventure s’est arrêtée pour les locaux. Ils reprendront le chemin du Club Le Vallois une fois les Mondiaux terminés.