L’équipe africaine de tennis de table engagée dans l’ITTF Global Cadet Challenge, qui se déroule en ce moment à Porto Rico, doit revoir ses gammes. Une seule victoire enregistrée dans le tournoi par équipes, contre l’Océanie, dans le match de classement pour les septième et huitième places.
Il n’y a pas eu de remake, comme en 2009. En 2009, l’Afrique avait terminé quatrième, échouant de peu au pied du podium, avec l’Océanie qui avait pris le bronze. Mais 2012, c’est un peu le néant. Les Africaines avaient déjà mal entamé leur campagne mondiale. L’Europe, l’Amérique du Nord et l’Amérique Latine se sont toutes les trois avérées plus fortes que Jaisina Newaj et ses camarades.
Trois défaites enregistrées au premier tour et l’Afrique se voyait éjecter de la course dès le début. Deuxième tour : la série noire continuait. D’entrée de jeu, la sélection africaine se heurtait à des Portoricaines avides de victoires. Et le score, 3-1 en faveur du pays hôte, laissait présager le pire.
Mais contre l’Océanie, l’équipe composée de Alaa Saad, Kamilia Kessaci et Thomie Mossemba se ressaisit. D’ailleurs, le score en témoigne. 3-1 en faveur des protégées de Youssef Rabie, qui enregistre là sa première victoire dans le présent tournoi. Alaa Saad lançait les hostilités, prenant la mesure de Sophia Dong 3-0 (11-5, 11-6, 11-6).
Par contre, un coup d’arrêt survient, avec Vy Buy qui domine Kamilia Kessaci 3-2 (11-8, 7-11, 8-11, 11-3, 11-9). Mais la machine était déjà en marche. La Congolaise Thomie Mossemba dispose de Lea Lai Van 3-0 elle aussi (11-7, 11-7, 17-15). La dernière rencontre opposait Alaa Saad à Vy Bui. Un match sous haute tension, qui a vu la victoire de l’Africaine sur le score de 3-2 (9-11, 11-7, 11-7, 7-11, 11-5).
Dans la première partie du tableau, c’est sans surprise aucune que l’Asie a dominé l’Amérique du Nord pour s’approprier l’or. Au troisième rang, on retrouve la jeune équipe des World Hopes, qui a dominé l’Europe 3-1 dans le match de classement.
Maintenant, on attend le tirage au sort pour les tournois individuels. Prochain objectif : le simple. Vu le niveau des adversaires, les Africaines auront vraiment à élever leur niveau de jeu…