Le tournoi des Jeunes Pongistes organisé par l’Association Mauricienne de Tennis de Table (AMTT) a eu lieu le samedi 14 septembre dernier au Centre National à Beau-Bassin. Ce sont les jeunes pousses du projet Baby Ping Elite qui ont été exact au rendez-vous et c’est de bon augure en vue des Championnats nationaux, prévus pour fin novembre. 70 participants ont pris part à la compétition.
Une belle progression. En effet, les jeunes pongistes du projet Baby Ping Elite continuent leur petit bonhomme de chemin, livrant de beaux duels et remportant les différentes finales au programme. Faiz Baboolall et Pratna Jalim ont chacun marqué les esprits. Dans la finale masculine des -15 ans, Faiz Baboolall est venu à bout de Vincent Delord en trois sets (11-9, 11-6 et 11-8). À noter que Faiz Baboolall disputera les Jeux de la CJSOI en janvier prochain. Chez les filles, la favorite Pratna Jalim a fait parler la poudre en dominant Ruqqyah Kinoo en trois manches (11-9, 11-8 et 11-7). Pratna Jalim a par ailleurs signé un doublé en remportant également le tournoi en U13. Une victoire acquise aux dépens de Lorie Yee Kin Sien. Jalim a perdu le premier set 9-11 puis s’est ressaisie dans les sets suivants, 11-6, 11-5, 11-6 pour s’imposer par 3-1.
« Ils ont tous donnés le meilleur d’eux-mêmes pendant la compétition. Je suis pleinement satisfait car le spectacle était au rendez-vous », souligne  l’entraîneur national,  Rajessen Desscann. Marvin Liu Chun Ming s’est, pour sa part, défait de Shawn Chang Kee 3-0 (11-4, 11-2 et 11-9) pour signer son premier succès, lui qui avait auparavant joué de malchance en finale des U11 contre Zayyan Sheik Hossen. Ce dernier s’est imposé par 3-1 (11-4, 11-13, 11-7 et 12-10). Il a également dominé la compétition en U9, avec quatre victoires devant Ryan Desscann, qui a récolté trois victoires en quatre sorties.
À noter qu’en U11 filles, Ivana Desscann a pris la mesure de Zaynah Sadoolah 3-0 (11-6, 11-3, 12-14 et 11-8). « Les jeunes ont été très bons pour s’imposer contre des pongistes plus haut dans la hiérarchie », fait ressortir le coach national. Chez les U7, Ryan Sahajasein a été sacré en remportant quatre victoires en quatre sorties, alors que Soham Gooljar n’a connu qu’une défaite en quatre matches. Chez les filles, Maena André a glané deux victoires, alors que sa dauphine, Tania Lo Chun Pun, a connu une victoire et une défaite. Rajessen Desscann s’attend à ce que les championnats nationaux soient très disputés. « Il y aura certainement des surprises pour les Championnats nationaux en novembre prochain. Les jeunes du projet Baby Ping n’auront pas la partie facile mais je suis sûr et certain qu’ils tireront leur épingle du jeu », a-t-il soutenu.