Faiz Baboolall : un nom à retenir. Le joueur de Vacoas a remporté samedi le tournoi de D3 aux dépens de Jason Pompe en finale. Il a construit sa victoire très rapidement et l’a obtenue en trois sets.
Dans une finale à sens unique, le jeune joueur de Vacoas-Phoenix n’a pas tremblé au moment du match décisif. La rencontre s’est jouée rapidement, en trois sets. Le premier jeu s’est terminé en 11-5, le deuxième 11-6 et le dernier en 11-6 également.
Avec cette victoire, Faiz Baboolall se retrouve en D2, en compagnie de trois autres pongistes. Jason Pompe, Kaushar Baboolall et Sin Liong Foo Kune accompagneront Faiz Baboolall dans l’antichambre de l’élite.
La victoire du jeune pongiste est considérée comme une surprise et une confirmation à la fois par les techniciens de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT).
« On s’attendait qu’il passe en D2. Mais pas qu’il remporte la victoire », explique l’entraîneur national, Rajessen Desscann.
Et la présence des autres pongistes en D2 est aussi rassurante. La jeune Kaushar Baboolall, soeur du vainqueur, a été sortie en demi-finale. « Nous avons vu que certains pongistes ont laissé entrevoir des capacités intéressantes. Maintenant, il faudra travailler sur certains aspects de leur jeu », souligne le coach.
Il cite en exemple la performance de Élodie Ho Wan Kau, quart de finaliste de la compétition. « Nous avons vu qu’elle a progressé. Sa place en quarts de finale en est la preuve. Il lui reste à travailler certains aspects pour être plus compétitive. »
Maintenant, les pongistes qui ont fait le saut en D2 auront plus de chances de progresser. « Ils auront plus de matches à disputer. » Avec plus de 30 rencontres à gérer, les pongistes devraient normalement progresser. « En tennis de table, il n’y a qu’une seule façon de progresser : il faut jouer le maximum de rencontres. »
Et en D2, c’est exactement ce qui va se passer. Maintenant, il s’agit de rajeunir l’élite afin de pouvoir faire progresser l’ensemble. « Nous espérons que d’autres jeunes pourront monter en D2. Ce n’est que comme ça qu’ils vont progresser », conclut l’entraîneur national.