Le Mavericks Advertising International Tournament a connu son dénouement dimanche dernier avec les compétitions individuelles au Centre National de Tennis de Table (Beau-Bassin). Ayant fait parler la poudre la veille (samedi 23 février), lors de la compétition par équipe,le club  réunionnais de La Cressonnière a une nouvelle fois sorti le grand jeu pour l’emporter lors des finales au programme.
Les épreuves individuelles, qui se sont tenues dimanche ont vu la participation de 66 garçons et 18 filles. En finale simple hommes, le Réunionnais Cédric Agathe, no 1 de son pays et médaillé d’or lors des derniers Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI),  a fait valoir son statut de favori en battant le no 1 mauricien, Allan Arnachellum. Ce dernier a opposé une farouche résistance mais le Réunionnais était beaucoup plus expérimenté. Ce dernier l’a emporté, 4 manches à 3 (4-11, 11-9, 6-11, 11-8, 4-11, 11-8, 11-5).
Il est à noter qu’en demi-finale, Allan Arnachellum avait pris la mesure de son compatriote, Bryan Chan Yook Fo, 4 à 3 (11-6, 6-11, 11-5, 8-11, 11-9, 7-11 et 11-4).
Cédric Agathe avait pour sa part battu Warren Li Kam Wa, 4 manches à 1. Allan Arnachellum a par ailleurs fait ressortir qu’il aurait pu faire la différence en finale mais son adversaire a su attendre le bon moment pour le battre. « J’étais très en confiance après avoir battu Bryan Chan Yook Fo en demi-finale. Je pensais que j’allais remporter la palme mais Cédric Agathe était beaucoup plus expérimenté. Il a fait preuve de beaucoup plus de maîtrise. Mais je suis toutefois satisfait de ma performance. J’ai tiré des enseignements de cette défaite », indique Allan Arnachellum. En simple dames, la victoire est revenue à l’Algérienne Inessa Benchora, toujours du club La Cressonnière, qui a pris la mesure de la jeune Isabelle Chowree en finale, 4 sets à 1. En demi-finale, Isabelle Chowree avait dominé la Réunionnaise Clémence Hoareau, 4 manches à 2.
À titre d’information, Inessa Benchora est une pongiste de grande qualité, elle  s’entraînait en France avant de venir à La Réunion. C’est très important pour les locaux de rencontrer de tels adversaires pour leur progression. « C’est très important de bénéficier de ce genre de frottement. Les pongistes mauriciens en sortent grandis », souligne l’entraîneur national, Rajessen Desscann. Le spectacle était au rendez-vous, que ce soit en individuel ou dans la compétition par équipes où ce fut encore une fois une razzia du club de la Cressonnière. Mention spéciale au public, qui a répondu présent pour l’évènement lors de la deuxième journée. Pourtant lors de la première journée de compétition, les personnes ne s’étaient pas déplacées en grand nombre.
Les vainqueurs en simple se sont vu remettre un cash prize de Rs 10,000 offert par la firme Mavericks Advertising. Les finalistes malheureux, pour leur part, ont reçu chacun un chèque de Rs 4000. Il faut toutefois mentionner que ce tournoi international ne s’est résumé qu’à un échange entre Maurice et deux clubs de La Réunion. Les Seychelles et Madagascar ont, quant à eux, décliné l’invitation.