Le dernier tournoi de tennis de table des Jeux d’Afrique, qui ont pris fin au Congo-Brazzaville hier, n’a pas souri aux Mauriciens. Alors que l’espoir de décrocher un ticket pour les JO de Rio 2016 demeurait la motivation principale, les pongistes sont tombés sur plus forts qu’eux.
La meilleure chance de qualification olympique demeurait Widaad Gukhool. Mais elle ne fera pas le poids face à la Nigériane Rashidat Ogundele au second tour. En effet, après avoir bénéficié d’un bye au premier tour, la Mauricienne affrontait la Nigériane. Mais au lieu d’une victoire, elle n’imposera jamais son jeu, prenant un seul set à la Nigériane (4-1, 9-11, 11-8, 8-11, 8-11, 6-11).
Idem pour Isabelle Chowree, qui a réussi à passer le premier tour. Contre la Djiboutienne Safa Farah, la Mauricienne a déroulé, s’imposant 4-0 (11-8, 11-2, 11-5, 11-4). Mais au deuxième tour, l’Algérienne Laid Islem privait Chowree d’une nouvelle étape en prenant le dessus sur la Mauricienne en 4-0 (11-2, 11-8, 11-5, 11-8).
Pratna Jalim, qui découvrait le tennis de table à ce niveau, a réussi à tirer son épingle du jeu face à la Sud-Africaine Danisha Patel, qu’elle a vaincue 4-2 (11-8, 15-13, 11-13, 12-14, 11-8, 11-9). Mais les choses se corsaient pour elle au tour suivant, lorsqu’elle affrontait l’Algérienne Lynda Loghraibi. Une défaite presque logique en quatre sets pour la Mauricienne (11-7, 11-8, 11-5, 11-3).
Chez les messieurs, l’heure n’était pas à la fête non plus. Les trois engagés, Jason Pontoise, Allan Arnachellum et Miguel Inguil, ont tous passé le premier tour, avant d’échouer dans leur quête.
Miguel Inguil se défaisait, lors de son premier match, du Togolais Soudes Alassani en 4-0 (12-10, 11-1, 11-7, 11-7). Mais au tour suivant, il chutait contre l’Égyptien Omar Assar, tête de série n°1 et futur vainqueur du simple hommes. Assar, sans pitié, renvoya Inguil à ses études en quatre sets (11-3, 11-3, 11-3, 11-6).
Jason Pontoise, lui, a bénéficié d’un bye au premier tour. Mais au deuxième, il se retrouvait face à l’Éthiopien Aden Faris. Il dut cependant s’avouer vaincu 4-2 (7-11, 12-10, 11-6, 4-11, 11-5, 11-7).
Quant à Allan Arnachellum, il avait lui aussi commencé sa campagne dans le tableau simple par une victoire 4-1 aux dépens du Lybien Hisham Larifi (11-5, 11-6, 6-11, 15-13, 11-7). Mais il tombait au tour suivant face aux assauts du Congolais Suraju Saka (0-4 : 5-11, 5-11, 7-11, 2-11).