Les pongistes du projet Baby Ping Elite seront en stage intensif à partir du 29 juillet prochain. Une dizaine de jours de stage, avec près de 5h30 d’entraînement par jour pour se maintenir au niveau. Ce stage se tiendra au Centre national de tennis de table, à Beau-Bassin, sous la conduite des deux entraîneurs Patrick Sahajasein et Rajessen Desscann.
« En leur soumettant à 5h30 d’entraînement journaliers, nous leur offrons un aperçu du haut niveau », souligne Rajessen Desscann. Mais que les pongistes se rassurent. Ils s’entraîneront de 10h à 12h30 le matin et de 16h à 19h l’après-midi. « Pendant ces dix jours, nous mettrons l’accent sur l’aspect technique. Les services et les remises seront travaillés et décortiqués. »
Le projet Baby Ping Elite comprend des enfants de 8 ans et plus. « Nous avons observé et compris qu’à cet age ils sont plus réceptifs. De plus, ils assimilent plus facilement ce qu’on leur apprend », note Rajessen Desscann. Du coup, le staff technique de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT) pourrait lancer une campagne de détection pour les enfants de 6 à 8 ans afin de découvrir quelques nouveaux talents. « Nous essaierons de voir dans quelle mesure nous pourrons nous atteler à la tâche. »
Il cite en exemple les séances de Baby Ping, le dimanche matin, au Centre national de tennis de table. « Nous accueillons tous les dimanches de nouveaux venus. C’est encourageant, puisque le tennis de table prend une certaine ampleur auprès des enfants », constate Rajessen Desscann.
Par ailleurs, le staff technique de l’AMTT pourrait être renforcé avec l’arrivée d’une nouvelle recrue dans l’équipe. L’ancienne pongiste Isabelle André pourrait faire son retour dans l’encadrement bientôt. L’ancienne sextuple championne de Maurice aurait déjà donné son accord pour aider l’AMTT au niveau de la formation. « Son expérience sera la bienvenue dans le cadre de notre politique de formation et d’expansion. »
Isabelle André, née Lindor, a connu tous les honneurs avec la sélection mauricienne. Elle a été tour à tour championne de Maurice, médaillée d’or aux JIOI et sur le plan africain. « Nous l’avons contactée et elle a répondu par l’affirmative. Elle connaît bien le tennis de table et ce sera bénéfique pour nous », conclut Rajessen Desscann.