Les capitaines des deux sélections nationales de tennis de table, qui défendront les couleurs mauriciennes aux JIOI ont été désignés vendredi par le comité technique de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT). Il s’agit de Brian Chan Yook Fo (hommes) et Widaad Gukhool (dames). Les deux pongistes totalisent cinq JIOI dans la raquette.
Ce sont Brian Chan Yook et Widaad Gukhool qui guideront leurs coéquipiers en terre réunionnaise pour la chasse aux médailles dans les compétitions par équipe et en simple (hommes et dames, double hommes et dames, double mixte). Si chez les dames Widaad Gukhool portera le brassard pour la deuxième fois, ce sera une première pour Brian Chan Yook Fo. Ce dernier, de retour à Maurice depuis un mois maintenant, a effectué la quasi-totalité de sa préparation en Chine.
« C’est un pongiste très jovial qui tire l’équipe vers le haut. Il est aussi très talentueux avec trois JIOI dans les jambes. Ce n’est pas rien. Il est le plus à même d’être capitaine chez les garçons, d’autant qu’il est très respecté de ses camarades de sélection. C’est ce qui a fait pencher la balance en sa faveur », explique le coach national, Rajessen Desscann.
Brian Chan Yook a été médaillée d’or aux JIOI de 2003 à Maurice dans la compétition par équipe et a obtenu le bronze par deux fois en 2007 à Madagascar en simple hommes et par équipe. En 2011 aux Seychelles, il a renoué avec l’or, toujours dans la compétition par équipe. Tout cela à 25 ans seulement. Nul doute qu’il est suffisamment armé maintenant pour porter de main de maître la sélection masculine.
Du côté féminin, c’est une évidence d’avoir désigné Widaad Gukhool. « Beaucoup de jeunes pongistes féminines suivent l’exemple de Widaad. Elles veulent lui ressembler car c’est une joueuse très sérieuse, appliquée et qui joue intelligemment. Ce n’est pas pour rien qu’elle a été championne de Maurice à plusieurs reprises », ajoute notre interlocuteur.
La capitaine a pour sa part effectué sa préparation à Brunei (où elle poursuit également ses études universitaires) avant de rentrer à Maurice. Elle s’entraînent actuellement au centre national de tennis de table à Beau-Bassin sous la férule de Rajessen Desscann, du directeur technique fédéral (DTF), Patrick Sahajasein, et du directeur technique national (DTN), Huang Ming.
En 2007 (Madagascar), Widaad Gukhool était monté sur la troisième marche du podium à deux reprises (double mixte avec Rajessen Desscann et par équipe), alors qu’en 2011 (Seychelles), elle avait obtenu deux médailles d’or (double mixte avec Rhikesh Taucoory et par équipe) et une d’argent (double dames avec Déborah Wong).
Le coach national indique toutefois que le plus gros de la préparation a été effectué et que les pongistes, qui s’entraînent deux fois par jour, sauf le dimanche, travaillent surtout sur les petits ajustements.
« Nous nous concentrons beaucoup sur l’aspect tactique ainsi que des services-remises. Mais nous accordons une attention particulière au mental des joueurs. Certains à l’approche de l’événement paniquent un peu et c’est important de les remettre en confiance. Dans un groupe, c’est tout à fait normal et la bonne relation entre le joueur et l’entraîneur est primordiale », explique Rajessen Desscann.
Après la visite des relanceuses, les Françaises Anne-Sophie Gourin et Sarah Hanffou Nana, dans le cadre des JIOI, il se murmure que deux sparring-partners chinois pourraient faire leur apparition dans les jours qui viennent. À noter que les deux pongistes Rhikesh Taucoory et Akhilen Yogarajah, actuellement en France, rentreront à la fin du mois pour ensuite mettre le cap sur La Réunion. Le premier nommé débarque le 26, alors qu’Akhilen Yogarajah arrivera trois jours plus tard.