Les pongistes qui seront en lice aux prochains championnats d’Afrique cadets et juniors auront un plateau de choix pour se préparer pour l’événement qu’accueillera Maurice en avril 2015 au centre nation de tennis de table à Beau-Bassin.. En effet, avant d’aller affronter le gratin africain, ils pourront se faire les dents aux Jeux de la CJSOI, décentralisés pour la neuvième édition.
Les épreuves de tennis de table pour les Jeux de la CJSOI se tiendront aux Seychelles après que la Commission a décidé de décentraliser les épreuves sportives. S’agissant des championnats d’Afrique, les choses sérieuses ont déjà commencé, même si elles connaîtront un coup d’arrêt dans les prochains jours.
« Nous avons décidé de laisser les joueurs un peu libres en ce moment, d’autant que nombre d’entre eux seront en plein examens de fin d’année », commente l’entraîneur national Rajessen Desscann. Mais une fois cette période charnière passée, les pongistes retrouveront leur rythme normal. « Il faudra mettre les bouchées doubles pour être performants aux Jeux de la CJSOI. Les autres échéances seront tout aussi importantes ».
Aux championnats d’Afrique, Maurice compte aligner une dizaine de pongistes dans chaque catégorie. « Nous avons suffisamment de joueurs pour les deux sélections », rappelle Rajessen Desscann. L’équipe s’appuiera en grande partie sur les joueurs qui auront fait les Jeux de la CJSOI. Et Maurice, en tant que pays organisateur, peut donc aligner dix éléments dans chaque catégorie. « C’est la bonne nouvelle. C’est vrai qu’il faudra être vigilant et veiller que les joueurs ne baissent pas les bras. Mais ils ont toujours bien préparé leurs échéances ».
Ainsi, on pourrait retrouver au sein de ce groupe les joueurs les plus réguliers de ces derniers temps : Omar Ahmed, Wassiim Gukhool, Faiz Baboolall, Élodie Ho Wan Kau et Ruqayyah Kinoo, pour ne citer que ceux-là.
Mais avant ces championnats d’Afrique, les pongistes doivent justement se concentrer sur les Jeux de la CJSOI. « Maurice a une bonne réputation dans la région, mais j’espère qu’ils feront mieux qu’en 2008 ».
Maurice avait ramené deux médailles d’or des Jeux de la CJSOI en 2008 aux Seychelles. Cette fois, l’objectif est tout trouvé. « Il faut faire mieux. Pour cela, les joueurs ont bénéficié de la meilleure préparation possible ». Donc, une fois la pause de deux semaines terminée, un nouveau programme attend les pongistes. « Ils devront travailler un peu plus dur, mais les résultats suivront ».
Et le calendrier 2015 s’annonce chargé, puisque toutes les compétitions mèneront aux JIOI à La Réunion. « C’est la compétition la plus importante pour les joueurs des îles de l’océan Indien. Notre objectif est d’avoir une équipe solide pour cette échéance », conclut l’entraîneur national.