Warren Li Kam Wa a retenu son titre de champion de D1 de la Ligue de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT) au terme d’un final époustouflant où il a fallu avoir recours au décompte des points et de victoire pour départager le gagnant. Il n’a devancé Wassiim Gukhool, son dauphin, que d’un petit point, samedi dernier au Centre national de tennis de table à Beau-Bassin.
Après 27 rencontres jouées, ils étaient trois pongistes à pouvoir prétendre au titre : Allan Arnachellum, Warren Li Kam Wa et Wassiim Gukhool. Coup du sort, Allan Arnachellum se voit éjecter de la course au cours de la dernière journée, avec une deuxième défaite aux mains du jeune Gukhool.
Li Kam Wa et Gukhool peuvent donc se concentrer sur leur duel, celui qui couronnerait l’un ou l’autre. Car, au classement, ils se retrouvaient avec 27 victoires et une défaite chacun, Li Kam Wa ayant battu son jeune adversaire à l’aller. Mais samedi, ce dernier s’est sublimé pour s’imposer 3-2. « C’est la première fois qu’on voit un tel match, avec un tel niveau. Les deux pongistes ont extrêmement bien joué », commente l’entraîneur national, Rajessen Desscann.
Avec Arnachellum vaincu lui aussi, la question pour la première place se posait. Les techniciens de l’AMTT ont donc dû aller fouiller dans leurs archives pour retrouver la trace du duel entre les deux pongistes. Et c’est ainsi que Li Kam Wa s’est imposé avec un petit point d’avance. « C’est bien que la compétition arrive à ce niveau. Il faut que les pongistes jouent des matches similaires, avec des résultats serrés, pour qu’ils progressent », analyse encore le coach.
Dans l’autre partie du tableau, on retrouve quatre pongistes relégués en D2. Ainsi, Kévin Arékion, Jeffrey Chong Tet Khon, Christian Li Kam Wa et Widaad Gukhool seront classés en D2. Cependant, ils ne seront que trois à tenter la remontée en D1, puisque Widaad Gukhool se trouve actuellement dans le sultanat du Brunei pour ses études.
En D2, Miguel Inguil a confirmé toutes les bonnes dispositions qu’il affichait. En effet, il est devenu champion de D2 avec un total de 32 victoires et quatre défaites qui lui ont conféré un total de 68 points, quatre de mieux que son dauphin. Vishal Dindoyal, lui, est deuxième avec 28 succès et 8 défaites, pour 64 points.
« Miguel est l’une des meilleures surprises, mais aussi la confirmation de la ligue. Il s’est très bien comporté pendant la saison. Et c’est la récompense de ses efforts », souligne Rajessen Desscann. Mais, prévient le coach, il devra faire attention. « En D1, le niveau est autrement plus élevé. Il faudra qu’il fassent attention, tout comme les autres pongistes qui sont passés en D1. »
Isabelle Chowree est troisième, elle qui s’est retrouvée en tête de la D2 à un moment. Mais ses neuf défaites ont pesé lourd dans la balance. Elle ne doit sa troisième place qu’à sa confrontation directe avec Faiz Baboolall, qui compte lui aussi 63 points, mais qu’elle a vaincu.
Si dans la première moitié du tableau les quatre premiers sont passés en D1, dans la deuxième  ils sont au même nombre à connaître la relégation. Sin Lion Foo Kune, Kaushar Baboolall et Jason Pompe tenteront de remonter en D2. Quant à Déborah Wong, tout laisse croire qu’elle ne participera pas à l’édition 2014 de la Ligue, étant en études en Chine.