Ce sont Allan Arnachellum et Miguel Inguil qui ont pris les commandes des Championnats de D1 et D2 lors de cette première partie de saison de  la ligue de l’AMTT tenue au Centre national de tennis de table lors de la semaine écoulée. Ces deux pongistes ont ainsi sorti le grand jeu mais ils devront rester sur leurs gardes car derrière, les forces en présence ne se laisseront pas faire.
En D1, le championnat reste encore très ouvert. Si l’an passé, le titre s’est joué uniquement entre Allan Arnachellum et Warren Li Kam Wa, force est de constater que cette année, la donne a changé. « C’est devenu très compétitif, beaucoup plus que l’année dernière. Il y a d’autres pongistes qui sont venus se mêler à la course au titre à l’instar de Jason Pontoise, Oomar Ahmed ou encore Wassim Gukhool. Ces derniers sont également des pongistes de qualité qui peuvent jouer les trouble-fêtes à tout moment », souligne Rajessen Desscann, entraîneur national . À noter que Wassim Gukhool pointe à la troisième place au classement devant Jason Pontoise. Ce dernier, qui était en D2 lors de la saison écoulée, a connu une belle marge de progression.
Pour en revenir à la troisième journée de cette manche aller, Allan Arnachellum, no 1 de Maurice, a pris la mesure de son plus grand rival, Warren Li Kam Wa, concurrent direct pour le titre. Cette rencontre, la plus attendue de la journée, était un remake de la finale des Championnats nationaux 2011. C’est le premier nommé qui a fait la différence, l’emportant en cinq manches (3-2) au terme d’un match très disputé. « C’est un duel qui a livré toutes ses promesses. Allan Arnachellum a montré qu’il était bien le no 1 et qu’il a beaucoup progressé. Warren Li Kam Wa n’a pas démérité mais il s’est retrouvé face à plus fort que lui. Ce dernier concède par ailleurs sa première défaite », soutient notre interlocuteur. Wassim Gukhool s’est, pour sa part, fait battre par Oomar Ahmed avant de concéder sa deuxième défaite face à Warren Li Kam Wa.
Dans le championnat de D2, c’est Miguel Inguil qui totalise 15 victoires sur 18 rencontres disputées,ce qui constitue la surprise du chef. « Il a fait d’énorme progrès. Il a géré avec beaucoup de sang-froid des matches compliqués pour ainsi pointer à la première place au classement général. Mais rien n’est encore joué car il ne possède qu’un point d’avance sur Vishal Dindoyal et deux sur Isabelle Chowree. S’il arrive à bien négocier ses rencontres à venir, il pourrait bien devenir champion de D2 », explique Rajessen Desscann. Isabelle Chowree, qui était en tête à l’issue de la première journée, a subi deux défaites aux mains de Kisten Poinen et Vishal Dindoyal. Grâce à ce précieux succès, Dindoyal a grimpé à la deuxième place alors que Chowree est descendue à la troisième place.
Rajessen Descann a tenu toutefois à saluer la performance de la pongiste, Isabelle Chowree. « Elle arrive à tirer son épingle du jeu même si elle a essuyé deux revers. Ce serait bien si une fille arrive à s’illustrer comme ce fut le cas pour Widaad Gukhool l’année dernière, sacrée en D2. C’est une bonne pongiste qui sera certainement à surveiller lors de la prochaine journée. Caroline Ramasawmy, qui occupe la 8e place au classement, est également une joueuse à suivre », avoue l’entraîneur national. En ce qu’il s’agit de Sheetul Goodur et de Jaisina Newaj, elles devront se reprendre lors de la prochaine journée car elles se retrouvent déjà en mauvaise posture, étant 15e et 11e respectivement. La manche retour est prévue pour la fin du mois prochain. Ce ssera très disputé.