Les Mauriciens ont hier terminé la compétition par équipes aux 7e et 9e rangs chez les hommes et chez les dames respectivement. Une première partie de la compétition où les Mauriciens auraient pu mieux figurer, mais qui n’a pas souri à Widaad Gukhool, Rhikesh Taucoory et leurs camarades de la sélection nationale.
Pour cette troisième journée, les Mauriciennes avaient en face d’elles les Botswanaises, les Sud-Africaines et les Éthiopiennes. Après deux défaites aux mains des Sud-Africaines (1-3) et des Éthiopiennes (2-3), Widaad Gukhool, Isabelle Chowree et Sheetul Goodhur se devaient de se réveiller pour assurer la 7e place.
Le match contre les Botswanaises s’annonçait tout aussi passionnant que déterminant. Les Mauriciennes prennent les choses en main avec la victoire d’entrée de Widaad Gukhool, qui s’est défaite de Boitshwarelo Butale 3-1, avant qu’Isabelle Chowree, nouvelle étoile montante du ping mauricien, ne signe le 2-0 après sa victoire 3-0 sur Matshidisu Osi. À 2-0, Maurice pouvait voir venir, sans toutefois se relâcher.
Pour le double dames, Widaad Gukhool et Sheetul Goodhur auraient pu se laisser surprendre, mais elles n’ont pas flanché pour s’assurer une victoire 3-1 aux dépens de la paire Boitshwarelo Butale-Matshidisu Osi et se sont assuré la 7e place.
Chez les garçons, c’est toujours le top 10. Les Mauriciens terminent à la 9e place du classement masculin. Rhikesh Taucoory, Bryan Chan Yook Fo et Allan Arnachellum avaient accompli le plus dur en venant à bout de la République démocratique du Congo sur le score de 3-1, puis de l’Ouganda sur le même score. Contre l’Éthiopie, Maurice n’a fait que dérouler. Avec cette nouvelle victoire, Maurice se retrouvait à la 9e place.
Le tirage au sort des tournois individuels a été effectué ce matin avec la désignation des têtes de série. Pour rappel, une qualification olympique est en jeu dans cette compétition.