La première journée des championnats d’Afrique cadets et juniors, qui se déroulent actuellement au Centre national de tennis de table à Beau-Bassin, ne s’est pas passée comme prévu pour les Mauriciens, avec un tirage au sort assez défavorable dans le tournoi par équipes.
Tant chez les garçons que chez les filles, les pongistes locaux sont tombés dans des poules comprenant l’Égypte, l’Algérie ou encore la Tunisie. Mais malgré cela, ils peuvent toujours espérer se qualifier pour le prochain tour.
Chez les juniors garçons, Wassiim Gukhool, Omar Ahmed et Faiz Baboolall ont été tirés en compagnie de l’Égypte et de l’Algérie. Et les Égyptiens, forts de leurs succès en World Junior Circuit, ont vite fait de démontrer pourquoi ils sont les favoris.
Lors de la première sortie, les Mauriciens affrontaient d’ailleurs l’Égypte. Sans doute motivés par leur victoire 3-0 contre l’Algérie auparavant, ils ont encore dominé les débats en trois manches, Omar Ahmed, Wassiim Gukhool et Faiz Baboolall s’inclinant contre Karim Elhakem (3-1), Aly Ghallab (3-0) et Ziad Wael (3-0) respectivement. Forts de ces deux succès, les Pharaons attendaient la rencontre Maurice/Algérie à la mi-journée pour savoir qui les accompagnerait au tour suivant.
Dans l’autre groupe, l’Afrique du Sud a causé la surprise en venant à bout du Maroc 3-1 et des Seychelles 3-2, se posant du coup comme un des favoris pour le prochain tour.
Chez les cadets, les choses ne sont pas encore jouées. En effet, Shawn Chan Kee et ses camarades ont subi une défaite 3-0 aux mains de l’Égypte. À l’heure actuelle, ils comptent une victoire contre les Marocains par forfait, selon la dernière mise à jour du site de la fédération internationale.
L’autre équipe à avoir fait forte impression est l’Angola, tombeur du Maroc hier 3-0. Les Angolais, très techniques, affrontaient ce matin les Égyptiens avant de se mesurer à des Mauriciens qui devaient jouer crânement leurs chances dans leur prochain match. D’autant que l’Angola reste un adversaire à la portée de Shawn Chan Kee et consorts.
Chez les filles, Maurice entretient encore l’espoir après sa victoire d’hier aux dépens des Seychelles 3-1 en juniors. Elodie Ho Wan Kau, tombée contre Sheryn Jeannevol, s’est rachetée par la suite contre Zahira Khattab en trois sets à zéro, offrant du coup la victoire au camp mauricien.
Les choses avaient pourtant mal commencé pour les filles puisqu’elles tombaient d’entrée contre l’Algérie (3-0), même si Ruqqayah Kinoo et Harsha Hauzaree forçaient à un moment leurs adversaires respectives à disputer le tie-break. Il ne reste donc qu’une victoire contre la Tunisie pour espérer voir les Mauriciennes passer au tour suivant et entretenir l’espoir d’une médaille africaine.
Les cadettes, elles, peuvent aussi espérer passer à l’échelon supérieur, même si leurs chances ont été grandement amenuisées après leur défaite contre la Tunisie 3-0. Pratna Jalim et Ivana Desscann ont encore la possibilité de continuer si elles arrivent à battre l’Afrique du Sud aujourd’hui dans leur match de la dernière chance.