La sélection qui défendra les couleurs de Maurice au Mauritius International Open en décembre est sur le point d’être finalisée. Pas d’expatriés, mais une jeune garde à qui l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT) a choisi de faire confiance en vue des Jeux de la CJSOI en janvier 2014.
L’AMTT devrait confier les rennes de la sélection aux anciens que sont Warren Li Kam Wa et Allan Arnachellum chez les garçons et Widaad Gukhool et Sheetul Goodhur chez les filles pour le Mauritius International Open. « Nous avons choisi de laisser les aînés diriger le groupe », explique l’entraîneur national Rajessen Desscann.
Mais les techniciens pourraient inclure dans l’équipe de Maurice des jeunes qui seront fort probablement appelés à disputer les Jeux de la CJSOI en janvier 2014 à Djibouti. « Cette compétition sera leur premier test », soutient le coach.
En effet, les jeunes, en phase d’apprentissage, auront tout le loisir de voir évoluer des joueurs d’expérience. « Le tournoi n’aura pas la même envergure que les Jeux des îles ou les Jeux de la CJSOI. Mais c’est un fait que les pongistes auront au moins des rencontres dans les jambes. »
Ce qui, dans l’optique de la préparation pour les Jeux de la CJSOI, est un atout à ne pas négliger. Les pays de la région délèguent pour ces Jeux leurs meilleurs représentants. C’est dire tout le sérieux accordé par les pays participants. « Il n’y a pas de petite nation aux Jeux de la CJSOI. Tous les pays seront bien représentés. »
Les jeunes, à l’instar de Wassiim Gukhool, Omar Ahmed, Élodie Ho WaKau, Harsha Hauzaree ou encore Kaushal Babooball, seront donc appelés à rencontrer des joueurs de la trempe de Sébastien Maillot ou de Cédric Agathe. « Et ce sera en même temps l’occasion de se mesurer aux joueurs de la région, qu’ils rencontreront peut-être aux JIOI 2015. »
Afin de préparer les Jeux de la CJSOI dans les meilleures conditions, les pongistes seront appelés à participer à des compétitions internationales. « Nous demanderons au moins deux déplacements pour qu’ils arrivent aux Jeux de la CJSOI avec un minimum de préparation », confie Rajessen Desscann.
Pour en revenir au Mauritius International Open, qui se disputera les 1er et 2 décembre, chaque pays invité viendra avec quatre joueurs, dont deux filles. La délégation comprendra également un technicien et un dirigeant. « Si tous les pays viennent avec le nombre de joueurs, nous aurons droit à de belles rencontres. »
La Réunion, par contre, pourrait déléguer huit joueurs au lieu de quatre. Ce qui devrait rendre le tournoi par équipes un peu plus intéressant à suivre. L’AMTT a déjà commencé à plancher sur la question du logement. Selon les dernières indications, les pongistes seront logés dans un hôtel du centre.
Maurice pourrait aussi aligner plusieurs équipes, qui tourneraient autour de Warren Li Kam Wa et Allan Arnachellum chez les garçons et Widaad Gukhool et Isabelle Chowree, entre autres, chez les filles. « La préparation a déjà commencé. Nous avons déjà ciblé un plan de travail. Le Mauritius International Open n’est qu’un tremplin pour la suite », conclut Rajessen Desscann.