La nouvelle est tombée hier. Maurice pourra présenter ses deux sélections aux Mondiaux de tennis de table par équipes, qui se tiendront du 28 février au 6 mars 2016 en Malaisie. Cela après que la Fédération internationale de tennis de table (ITTF) a ratifié la présence des garçons en compagnie d’une douzaine d’autres pays du monde entier.
« C’est une grande nouvelle pour nous », se réjouit l’entraîneur national, Rajessen Desscann. Une nouvelle qui survient après la qualification de l’équipe féminine lors des Jeux d’Afrique en septembre dernier au Congo-Brazzaville. Widaad Gukhool et consorts avaient pris la cinquième place du tournoi par équipes, obtenant ainsi leur ticket pour l’épreuve mondiale.
Pour les garçons, il a fallu attendre une réunion de l’ITTF, qui a statué sur la présence de Maurice à ce rendez-vous, ainsi que d’autres pays, à l’instar de Cuba, l’Équateur, du Pérou, de la Colombie et de la Lettonie. « Nous sommes le seul pays africain à avoir été appelé dans cette liste. À nous de prouver que nos pongistes pourront progresser à travers ce genre de compétition ».
Que les Mauriciens se rassurent, ils n’évolueront pas dans la même poule que les nations phares du tennis de table mondial. Ainsi, la Chine, la France, l’Allemagne, la Suède et l’Autriche, entre autres, joueront comme d’habitude en D1 mondiale. En D2, l’Italie, l’Égypte, le Nigeria, les USA, l’Argentine et l’Indonésie, pour ne citer que ces pays, se disputeront la palme.
Maurice, quant à elle, ira en D3, avec le Venezuela, le Pérou, l’Équateur, Tahiti, la Jamaïque, Cuba et le Sri Lanka, entre autres pays retenus par l’instance mondiale. « C’est une bonne chose pour nous, puisque nous jouerons contre des pays avec un niveau similaire au nôtre. Cela restera une excellente motivation pour les joueurs ».
La qualification de Maurice fait suite à la série de résultats engrangés entre 2010 et 2015. Ainsi, deux victoires au tournoi par équipes aux JIOI (2011, 2015) ont permis de placer les pongistes locaux sur la carte de l’ITTF. « Nous récoltons les fruits que nous avons semés. Il faut maintenant travailler pour se maintenir en forme en vue du rendez-vous ».
De plus, les pongistes pourront améliorer leur classement individuel pendant la compétition. « Le système est très intéressant. Les joueurs disputeront beaucoup de matches en peu de temps et ils récolteront des points pour le classement mondial ».
La répartition des pays par continent est assez disparate, avec l’Asie qui sera représentée par 12 pays, suivie de l’Afrique et de ses sept nations. L’Amérique latine aura trois représentants, tout comme l’Océanie. L’Europe en aura cinq.