Bryan Chan Yook Fo et Widaad Gukhool ont ajouté une nouvelle ligne à leur palmarès en devenant, dimanche, au Centre national de tennis de table à Beau-Bassin, champions de Maurice seniors. Pour le premier nommé, il s’agit de son premier titre, alors que Widaad Gukhool s’est succédé à elle-même chez les dames.
Ce premier titre, remporté 3-2 contre Warren Li Kam Wa, champion sortant, fait plaisir à Bryan Chan Yook Fo. « Ils ne sont pas nombreux à l’avoir remporté, ce titre. » Depuis l’avènement de Rajessen Desscann, champion de Maurice pendant 10 ans, sinon plus, il n’y a eu que quatre autres pongistes, Ravi Bhurtun, Billy Chan Yook Fo, Warren Li Kam Wa et lui-même, à avoir remporté ce titre.
« Alors, oui, c’est spécial », avance le médaillé d’or du tournoi par équipes des JIOI. Dans la finale — reportée — qui l’opposait à Warren Li Kam Wa, c’est le plus jeune qui se signale. 15-13 pour Li Kam Wa. Bryan Chan Yook Fo fera alors appel à tout son savoir-faire pour remporter le deuxième jeu (11-5), avant d’ajouter encore un set à son compteur (11-7). Mais Warren Li Kam Wa allumera les contre-feux et reviendra à égalité en enlevant le quatrième set après haute lutte (12-10).
« Là, je sentais qu’on s’observerait plus qu’autre chose. Il fallait fermer le jeu de chacun, se neutraliser, ne pas commettre de fautes pour s’accrocher à ce titre », explique le nouveau champion de Maurice. Mais alors que tout indiquait que Warren Li Kam Wa allait offrir une belle résistance, il s’écroule. La fatigue ? Ou est-ce que Chan Yook Fo aura élevé son niveau de jeu ?
Toujours est-il que le score de ce dernier set sera en faveur de l’aîné des Chan Yook Fo, 11-2. « Je rentre en Chine avec l’impression d’avoir accompli quelque chose de grand. Je tiens à remercier les entraîneurs, Patrick Sahajasein et Rajessen Desscann, qui m’ont beaucoup aidé et qui ont permis à tous les expatriés de venir à Maurice pour les JIOI », souligne-t-il.
Dans la finale féminine, qui opposait Widaad Gukhool à Déborah Wong, victoire 3-1 de la Vacoassienne, qui se retrouvait avec un nouveau titre de championne nationale. Une victoire qui s’est dessinée après le premier set, remporté par Déborah Wong 11-7. C’est après que Widaad Gukhool mettait les ambitions de son adversaire sous éteignoir, enlevant le deuxième set 11-9. Au troisième, Wong tentera bien de s’accrocher, mais Gukhool sera la plus forte (11-5). Elle s’emparait définitivement du titre en s’adjugeant le dernier set 11-8.
La finale vétérans, prévue dimanche, n’a pas eu lieu, Javed Ghanty, l’un des finalistes, ayant été suspendu. C’est Twaheer Baboolall qui a remporté la victoire sur tapis vert.