Les pongistes reprendront le chemin de la compétition avec la reprise de la Ligue, le 21 septembre prochain. Les joueurs de D1 et D2 seront en action au Centre national de tennis de table à Beau-Bassin pour tenter de remporter le titre pour les uns et pour les autres tenter de se maintenir. On suivra donc avec un intérêt particulier la prestation d’Allan Arnachellum, Warren Li Kam Wa et Wassiim Gukhool. Ce trio de tête, en D1, est d’ailleurs favori pour la victoire.
L’entraîneur national, Rajessen Desscann, donne « un léger avantage à Warren Li Kam Wa. Il a été un peu plus régulier des trois », analyse le coach. Ce qui devrait donner, lors de la prochaine journée, de belles joutes. On sera effectivement servi, puisque deux matches au sommet sont prévus dans deux semaines.
En premier lieu, la reprise du match Warren Li Kam Wa/Wassiim Gukhool, interrompu à la suite d’incidents survenus lors de la précédente journée. Selon les règlements, cette rencontre doit reprendre sur le même score que lors de l’interruption. Cela dit, Warren Li Kam Wa devra aussi affronter Allan Arnachellum. « Ce sera son vrai test. Allan Arnachellum est un joueur pas facile à négocier. » En d’autres mots, cela veut dire que tout peut arriver.
En D2, on devrait logiquement se diriger vers le sacre de Miguel Inguil. Ce jeune joueur a prouvé qu’il savait résister aux assauts de ses adversaires. Mais il lui faudra garder les pieds sur terre s’il veut passer en D1 lors de la prochaine saison. « Il a beaucoup progressé. Mais il doit faire attention à Isabelle Chowree qui montre aussi des qualités. » Revenant sur les surprises de la saison, l’entraîneur national parle de Jason Pontoise, quatrième de la D1. « On savait qu’il avait un gros potentiel. Et il a été à la hauteur des espérances placées en lui. »
La fin de l’année s’annonce très active pour les pongistes. Après la ligue, les classiques de la saison reprendront leurs droits. En premier lieu, le tournoi de double devrait survenir une semaine après la dernière journée de la ligue. « C’est une façon de garder les joueurs actifs, surtout que nous préparons les Jeux de la CJSOI », souligne Rajessen Desscann.
Après le tournoi de double, on devrait retrouver celui par équipes, autre étape dans la préparation des pongistes pour les Jeux de la CJSOI. Mais le rendez-vous qui retiendra l’attention du monde pongiste sera les championnats nationaux. Point d’orgue du calendrier, avec le Tournoi international les 24 et 25 août dernier, les championnats nationaux seront l’occasion pour les challengers de se rencontrer une dernière fois.
Même si la date des championnats n’ont pas encore été arrêtés, les joueurs auront l’occasion de se jauger lors des compétitions à venir. « À partir de la ligue, du tournoi double et du tournoi par équipes, on devrait avoir une indication par rapport aux prétendants. Mais il faudra se méfier de tous les joueurs. Les championnats peuvent causer beaucoup de surprises », conclut Rajessen Desscann.