Les paires mauriciennes ont entamé de fort belle manière le double mixte, même si certaines ont mordu la poussière face à des adversaires nettement au-dessus. C’est le cas pour le tandem Isabelle Chowree-Bryan Chan Yook Fo, malchanceux contre le Canada.
La journée avait pourtant bien débuté contre la fratrie issue de St Kitts et Nevis, Andre et Angelisa Freeman. Un succès 3-0 pour Isabelle Chowree et Bryan Chan Yook Fo qui les mettait sur la bonne voie pour la suite. Mais ils devaient malheureusement chuter contre le Canada et ses redoutables Z. Wang et M. Zhang. Les Mauriciens n’ont marqué que 12 points en trois sets, le tout pour une durée de 20 minutes (11-3, 11-7, 11-2).
Même scénario pour le duo Akhilen Yogaradjah-Widaad Gukhool. Après une haute lutte face aux courageux Maldiviens Mueena Mohamed et son camarade Ahmed, remportée par Maurice sur le score de 3-2 au terme de 33 minutes de jeu, Yogaradjah et Gukhool se retrouvaient face aux redoutables Anglais. Et c’est sans surprise qu’ils ont connu la défaite, s’inclinant 3-0 face à D. Reed et K. Sibley. La troisième paire n’a pu faire mieux. Déborah Wong et Billy Chan Yook Fo se sont également inclinés. Cette fois, le Vanuatu, emmené par Y. Shing et A. Lulu, a mis les Mauriciens à genoux, s’imposant sur le score de 3-1.
Maurice a également entamé le tournoi simple avec des ambitions assez mesurées d’ailleurs. Mais le début de la compétition a permis de voir quelques résultats qui pourraient aider à replacer les filles sur le classement mondial. Ainsi, Isabelle Chowree, engagée dans le groupe 17, a enregistré une victoire et une défaite contre la Jamaïcaine Dadrian Lewis (4-0) et l’Anglaise A. Givan (0-4). Déborah Wong, dans le groupe 10, a connu le même sort, s’imposant contre la représentante de St Vincent et Grenadine, S. Loi (4-0), mais s’inclinant par la suite contre la Néo-Zélandaise Z. Zhang (4-0).
Seule Widaad Gukhool a pu passer la phase de poule avant de se voir éjectée de la compétition. Ainsi, dans son parcours, elle a rencontré Mueena Mohamed (Maldives), qu’elle a battue sur le score de 4-2. Autre joueuse, même score : A. Lulu, de Papouasie Nouvelle Guinée, s’est elle aussi inclinée 4-2 contre WIdaad Gukhool. Ensuite, la Mauricienne n’a pas eu à forcer son talent contre la Kenyane S.D. Thakkar, s’imposant sur le score de 4-0. En 32e de finale, elle s’est retrouvée face à Alice Loverigde, de Guernsey. Cette dernière s’est avérée trop forte pour Gukhool, s’imposant 4-2 et mettant ainsi fin à l’aventure de la Mauricienne.
Chez les garçons, seul Akhilen Yogaradjah a pu passer un tour, en attendant de disputer aujourd’hui la suite du tournoi. Il a connu deux victoires en deux sorties, contre J. de Shong (St Vincent et Grenadine) et A. Somba (Malawi), sur le score de 4-0 et 4-1 respectivement. Il affronte dans l’après-midi David Powell, de la Nouvelle-Zélande, avec l’ambition de passer un nouveau cap.