Les simples hommes et dames sont mal engagés pour Maurice. Une journée sans pour certains, comme on l’appelle dans le monde du sport, alors que pour d’autres, c’était le bonheur total. Rhikesh Taucoory, Billy Chan Yook Fo et Warren Li Kam Wa portent le poids des espoirs mauriciens sur leurs épaules, alors que les chances de médaille en féminin reposent sur Widaad Gukhool et Isabelle Chowree.
Cette journée a été marquée par les défaites des médaillés d’argent et de bronze, les Mauriciens Jean-Michel Appasamy et Bryan Chan Yook Fo. On savait que les simples étaient une loterie. Personne n’y croit dans le camp mauricien. « Personnellement, j’ai assez mal joué. Je sors, mais j’ai le sentiment d’avoir réussi ma mission », lâche Appasamy. Il ne croit pas à sa défaite contre le jeune Réunionnais David Hoareau 4-0 (12-10, 11-6, 11-6, 14-12). « C’est une page qui se tourne. Maintenant, je range ma raquette. C’est fini et bien fini pour moi. Je ne pense pas avoir le niveau pour faire d’autres Jeux. »
Bryan Chan Yook Fo, médaillé de bronze du simple hommes à Tana en 2007, prend lui aussi la porte de sortie suite à sa défaite aux mains du Malgache Jonathan Nativel. Cette fois, Nativel ne s’est pas laissé impressionner par l’ambiance au gymnase de Roche-Caïman. Chan Yook Fo aura tout tenté, mais Nativel aura été le plus fort, empochant une victoire difficile en quatre sets à deux (12-10,9-11, 11-9, 10-12, 11-6, 11-8). Autre grand battu du côté mauricien, Allan Arnachellum, qui a laissé la victoire au Seychellois Godfrey Sultan 4-3 (11-8, 7-11, 12-10, 6-11, 14-16, 12-10, 11-9).
Par contre, Rhikesh Taucoory, tête de série n°1, a fait respecter son statut en disposant au premier tour du Réunionnais Sébastien Pothin 4-0 (11-7, 11-8, 11-9, 11-4), avant de se défaire du Maldivien Ibrahim Shivree 4-1 (11-9, 11-7, 11-9, 8-11, 11-7). Les surprises du jour sont venues de Billy Chan Yook Fo, qui s’est défait du Réunionnais Cédric Agathe au deuxième tour. Une victoire que le Mauricien a construite en cinq sets, dont quatre pour lui (11-9, 11-6, 11-6, 5-11, 11-9). 
« Je n’ai pas de mots pour décrire ce que je ressens. C’est énorme. Mais en même temps, je savais que je pouvais le battre », raconte-t-il, les larmes aux yeux. Au prochain tour, il retrouvera son compatriote Rhikesh Taucoory. « Là encore, je veux prouver que je peux faire quelque chose. Mais surtout, je veux prouver que je suis bien plus qu’un simple joueur », ajoute-t-il.
L’autre surprise est venue de la jeune Isabelle Chowree. Cette journée semblait la sienne, avec une victoire contre la Réunionnaise Chloé Santanon, acquise après haute lutte, après sept jeux disputés, et remportée par la Mauricienne sur le score de 4-3 (11-13,11-9, 11-8, 8-11, 11-8, 8-11, 11-8). « Non, je n’ai pas ressenti la pression. Je savais que je pouvais la jouer. Mais c’est pour mon premier match en double que j’ai stressé. Là, je savais que je pouvais gagner. »
Ce matin, les premiers quarts de finale sont prévus à partir de 10h. Deux matches en particulier sont à suivre, avec la rencontre entre les deux meilleures joueuses, la Seychelloise Aniessa Benstrong et la Mauricienne Widaad Gukhool, alors que chez les hommes, Rhikesh Taucoory et Billy Chan Yook Fo se livreront un duel fratricide. Les finales sont prévues dans l’après-midi à partir de 16h.