Le Tournoi à handicap, évènement annuel de l’Association Mauricienne de Tennis de Table (AMTT), s’est tenu dimanche dernier au centre national de Beau-Bassin. Le titre est revenu à Vikram Gooljar (Division 3), une surprise.
Chaque année, le tournoi à handicap a réservé son lot de surprises. On pensait que la joute allait être serrée entre les Allan Arnachellum, Jason Pontoise, Faiz Baboolall ou encore Isabelle Chowree mais c’est un inconnu au bataillon qui s’est illustré. Un certain Vikram Gooljar pensionnaire de la troisième division. Ce dernier a pris la mesure de Dhanish Balloo dans une finale très disputée, score final 3-2 (11-13, 11-4, 11-5, 9-11, 12-10). Vikram Gooljar succède à Wasiim Gukhool (forfait pour cause de blessure).
« Il a défendu crânement ses chances. Il s’est bien battu pour être sacré. En ce qu’il s’agit des têtes de séries, ils ont eu du mal à exister. Ils ont pour la plupart été éliminés lors du premier tour tandis qu’Isabelle Chowree s’est fait sortir lors de la phase de poule. Je dois dire que le tournoi était très intéressant. Ce tournoi est l’occasion pour les pongistes moins cotés de se mettre en évidence et ils ont répondu de la plus belle des manières », explique l’entraîneur national Rajessen Desscann. En demi-finale, le vainqueur avait battu Marvin Liu (3-2) alors que Dhanish Balloo s’était offert le scalp de Zayyan Sheik Hossen en cinq manches également.
À noter que les quatres pongistes de troisième division étaient présents dans le dernier carré. Du jamais vu. Qui plus est, le jeune Zayyan Sheik Hossen n’est âgé que de 10 ans seulement. « Il est issu du projet Baby Ping Élite. Il a été impressionnant, faisant preuve de beaucoup de concentration et de savoir-faire pour se hisser à ce niveau », soutient notre interlocuteur.  À titre d’information, en ce qu’il s’agit des joueurs de la D1, ils ont accordé un avantage de six points aux joueurs de D3 et quatre à ceux de D2. Ces derniers ont quant à eux offert trois points d’avance à ceux de D3.