L’organisation du Tournoi international  de tennis de table à Beau-Bassin, qui se tiendra les 23 et 24 février, avance. Annulé au dernier moment pour cause d’élections villageoises et municipales, la compétition aura bel et bien lieu cette fois.
Valeur du jour, seules La Réunion et les Seychelles ont confirmé leur présence. Ces deux pays devraient être représentées par huit et quatre pongistes respectivement. « Les Réunionnais avaient fait une demande auparavant », avait fait ressortir Rajessen Desscann l’année dernière. Donc, pendant ces deux jours, on verra les meilleurs joueurs des deux îles en action contre les Mauriciens.
« Selon les informations que nous avons recueillies, il semblerait que La Réunion viendra avec sa meilleure équipe. Les Seychelles aussi ont promis de venir avec une équipe compétitive », laisse entendre l’entraîneur. Cependant, seule Madagascar n’a pas encore confirmé sa présence. Mais du côté de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT), on ne s’alarme pas encore. « Ils ont jusqu’au 15 février pour confirmer. »
Dans le même ordre d’idées, le juge-arbitre de la compétition a été désigné. Il s’agit de Ravin Kissoondoyal, qui a été reçu récemment comme arbitre international. « Ravin a l’expérience des grands rendez-vous. Il a déjà officié aux JIOI. Et je pense que son expérience sera la bienvenue dans l’organisation », explique Rajessen Desscann. Par ailleurs, l’organisation a déjà noué contact avec différents sponsors. Il semblerait que les discussions vont dans la bonne direction.
On sait que les deux jours de compétition seront d’un niveau très relevé. En effet, le pongiste Bryan Chan Yook Fo, en vacances à Maurice, s’apprête à faire face à ses adversaires. « Je sais que ce sera comme aux Jeux des îles. Si les Réunionnais viendront avec leur meilleure équipe, alors, on peut être sûrs que Cédric Agathe sera bien de la partie », avance le jeune pongiste. Cédric Agathe est justement le numéro un réunionnais. Mais il viendra sûrement accompagné de son éternel acolyte mais néanmoins rival, Sébastien Maillot. « Ils ont une longue expérience ensemble. Ils seront parmi les favoris », estime Rajessen Desscann.
Même s’il est en vacances, Bryan Chan Yook Fo a ramené dans ses valises sa raquette. « Quand j’ai appris qu’il y aurait un tournoi intéressant, j’ai repris l’entraînement sérieusement. Le reste, on verra. » Revenant sur ses deux saisons passées à l’étranger, le pongiste s’aventure à dire qu’il a progressé. Il a ainsi appris à cerner le style de jeu de ses adversaires. « En Chine, il y a plusieurs types de jeux. À ce contact, les choses bougent. On progresse. »
Actuellement étudiant à Nanjing, Bryan Chan Yook Fo veut profiter au maximum de la chance d’être dans un pays où le tennis de table est considéré comme le sport-roi. « On ne rencontre jamais deux fois le même adversaire. Ce sont aussi des choses qui nous aident à progresser. » Son frère cadet, Billy, lui aussi étudiant à Nanjing, est d’ailleurs son compagnon d’entraînement. « Nous fréquentons la même école, nous sommes dans la même classe et nous allons nous entraîner ensemble. »
Mais il ne veut pas non plus se presser pour la saison qui l’attend. « On verra bien. Je sais qu’il y a des compétitions internationales, mais on attendra la suite », conclut-il