Trois pongistes ont terminé la première journée de la Ligue de l’Association mauricienne de tennis de table invaincus. Allan Arnachellum, Wassiim Gukhool et Warren Li Kam Wa ont ramené 10 points de leurs cinq premières sorties dimanche dernier au Centre national à Beau-Bassin.
Le leader est Allan Arnachellum, qui n’a perdu qu’un seul set en cinq rencontres. Mais qu’il ne pavoise pas trop, prévient l’entraîneur national, Rajessen Desscann. « Il reste encore 25 matches. Tout est à faire », explique le coach. Derrière Allan Arnachellum, on retrouve le surprenant Wassiim Gukhool, deuxième avec cinq victoires en autant de sorties, mais qui a laissé deux sets pendant ses duels. « Là encore, c’est un peu la surprise. Il se positionne lui aussi comme l’un de favoris pour le titre. »
En troisième position, Warren Li Kam Wa, tenant du titre, qui a eu à faire parler son expérience pour rester au contact de ses deux principaux adversaires. Dans son match contre Jason Pontoise, à 2-2, ce dernier a fait preuve d’un excès de confiance alors qu’il menait 5-2. Li Kam Wa n’en demandait pas tant. « Il a fait parler son jeu et son expérience. Il a remporté le match 3-2 », souligne Rajessen Desscann.
En D2, l’équation est assez simple. Isabelle Chowree a pris la première place à l’issue de la journée, avec six victoires en autant de sorties. Elle a battu notamment Daniel Agathe et Sheik Hossen Razally. « Deux adversaires teigneux. Elle a eu à puiser dans ses réserves pour arriver à ce stade », fait ressortir le coach.
Mais ce dernier se satisfait de la performance de la n°1 actuelle. « Nous avions voulu que les filles puissent se mesurer aux garçons. C’est chose faite. L’année dernière, Widaad Gukhool avait terminé en tête du classement chez les dames. Il semblerait qu’Isabelle soit bien partie elle aussi », avance l’entraîneur national.
Pour l’instant, les favoris se sont positionnés pour la suite. Mais un excès de confiance de leur part pourrait leur coûter le titre. Dans certains cas, comme en D1, c’est à la différence de sets que le leader doit sa place. En D2, Isabelle Chowree doit sa première place grâce à une victoire et un point de plus que Miguel Inguil. Toute défaite serait d’ores et déjà fatale.