Warren Li Kam Wa a pris le pouvoir en D1 à l’issue de la première journée de la manche retour de la Ligue de l’AMTT, samedi et dimanche dernier, au Centre national de tennis de table à Beau-Bassin. Ce qui lui ouvre un boulevard pour la suite ce samedi.
Profitant de la défaite du précédent leader Allan Arnachellum aux mains de Wassiim Gukhkool, il n’a eu qu’à assurer pour ses rencontres. « |Il a bien maîtrisé son sujet et s’est retrouvé idéalement placé pour la suite », analyse le technicien Rajesssen Desscann. En effet, en laissant filer la victoire à Wassiim Gukhool, Allan Arnachellum se voit maintenant contraint d’espérer une défaite de Warren Li Kam Wa contre ce même Gukhool, et que ce dernier subisse lui aussi un sort similaire aux mains d|un autre adversaire. « Wassiim a confirmé qu’il est bien la bête noire d’Allan », souligne Rajessen Desscann. En effet, le jeune pongiste a déjà battu Arnachellum lors de la manche aller. Il a ainsi récidivé lors de la manche retour.
Ce qui revient à dire que les feux sont désormais au vert pour Li Kam Wa, qui doit là saisir sa chance ce samedi. « Il a malgré tout des matches difficiles à négocier », prévient l’entraîneur. En effet, il affrontera Wassiim Gukhool, Omar Ahmed et Allan Arnachellum dans la dernière journée. « Chacun voudra démontrer sa progression, mais certains voudront se refaire une santé après la défaite qu’ils ont connue samedi. »
En D2, par contre, ils sont très peu à pouvoir contester la suprématie de Miguel Inguil, solide aux commandes. « Il n’a perdu qu’une rencontre pour la reprise. » Le tombeur du leader n’est autre que Kisten Poinen, considéré comme celui qui a fait chuter pas mal de favoris dans les grands tournois. « Après la manche aller, Miguel comptait trois défaites. Avec celle-là, il en est à quatre. Est-ce que ça va peser lourd ? » s’interroge Rajessen Desscann.
Toujours est-il que derrière Inguil, on se bouscule pour la deuxième place. Vishal Dindoyal, deuxième après avoir réalisé une grosse journée samedi, n’est cependant pas à l’abri d’un revirement de situation. « Tout semble indiquer qu’il ira vers une victoire. Mais c’est la lutte pour la deuxième place qui pourrait monopoliser l’attention. »
En effet, Isabelle Chowree, quatrième avant samedi, est remontée d’une place et pointe désormais au troisième rang. « Cependant, Miguel ne doit pas s’endormir. Il doit d’abord jouer contre Vishal Dindoyal, puis contre Faez Baboolall samedi prochain. S’il passe ces caps, alors il sera champion. »
Mais Rajessen Desscann tente également un pronostic en ce qui concerne la D1. « Jusqu’ici, Warren Li Kam Wa a eu des matches assez faciles en tant que tête de série n°1. Mais la dernière journée sera déterminante. » En effet, si Wassiim Gukhool bat Warren Li Kam Wa, c’est le premier nommé qui sera sacré. De quoi mettre les favoris sur les dents…