L’avant-dernière journée du World Junior Circuit de tennis de table, qui se déroule actuellement au Centre national à Beau-Bassin, a souri à la sélection mauricienne, qui a engrangé encore une médaille d’argent et une médaille de bronze, portant le total de podiums à neuf. Ce chiffre pourrait augmenter avec les demi-finales et finales se jouant dans le courant de la journée.
La bonne nouvelle pour le camp mauricien est venue d’Ivana Desscann, qui a terminé deuxième de la ligue finale en mini-cadettes derrière l’intouchable Indienne Daya Parag Chitale. En effet, dans une poule qui regroupait cinq joueuses, dont trois Mauriciennes, Desscann a connu une seule défaite, aux mains de la future vainqueur de la compétition, pour s’adjuger l’argent.
« C’est une grosse satisfaction pour nous. Sa médaille d’argent vient confirmer que la formation porte ses fruits », reconnaissait l’entraîneur national, Rajessen Desscann, hier après-midi après le match au sommet entre l’Indienne et la Mauricienne. D’ailleurs, Chitale évolue à un autre niveau. « Elle sillonne le monde et ne fait que jouer au tennis de table. Elle est vraiment un cran au-dessus », poursuit le technicien.
Cette médaille d’argent est donc bonne à prendre pour le camp mauricien. D’autant qu’on retrouve Zaynah Saddulah à la troisième place, avec deux victoires et autant de défaites. « C’est encourageant. À nous de capitaliser là-dessus pour la suite ».
Le camp mauricien peut également célébrer deux autres médailles de bronze, même si ces dernières peuvent se changer en un autre métal dans le courant de la journée. Ce matin, Shawn Chan Kee et Ryan Desscann affrontaient, en demi-finales des mini-cadets, l’Algérien Abdelbasset Chaichi et le Suédois David Hammerfeldt respectivement.
« Ils ont réalisé un bon parcours et cette médaille vient couronner à leur détermination », avance Rajessen Desscann. Si le camp mauricien célèbre déjà les médailles obtenues, il peut par contre regretter les opportunités ratées.
Wassiim Gukhool, qui avait sorti l’Indien Dani Mudit, tête de série n°5 lors de la phase de poule, n’a rien pu faire contre l’Égyptien Karim Elhakem. Après avoir mené 3-0 (11-9, 11-7, 11-7), le Mauricien laissait passer sa chance en voyant l’Égyptien recoller peu à peu au score (11-7, 11-5, 11-3).
À égalité de trois sets, le dernier s’annonçait palpitant. Mais Elhakem démontrait un autre niveau de concentration mentale en l’emportant 11-7, pour un score final de 4-3. « C’est triste pour Wassiim. Il avait le match bien en main. Mais son adversaire a aussi des qualités ».
Le World Junior Circuit devait prendre fin aujourd’hui avec les finales du simple hommes et dames, ainsi que les doubles (hommes et dames) à partir de 15h30. Demain, on assistera au coup d’envoi des championnats d’Afrique cadets et juniors. Les Mauriciens ont eu un avant-goût de ce qui les attend jusqu’à dimanche.