Le World Junior Circuit, qui a commencé ce matin au Centre national de tennis de table à Beau-Bassin, sera l’occasion pour les pongistes mauriciens de se mesurer aux meilleures nations du monde. Le tirage au sort, effectué hier à Beau-Bassin, n’a, semble-t-il, pas favorisé les Mauriciens.
Le coup d’envoi de la compétition a été donné avec le tournoi par équipes. Chez les cadettes, Maurice affrontait dans la poule A l’Égypte et la France. Dans la poule B, une équipe indo-mauricienne affrontait ce matin l’équipe B de Maurice et d’Algérie.
En juniors, trois poules ont été mises sur pied. Là encore, les choses ne s’annoncent pas aussi simples, puisque les Mauriciens se mesureront aux Égyptiens et aux Français (poule A), et aux Suédois et Seychellois (poule C). La poule B mettra aux prises les équipes suédoise, algérienne et seychelloise.
En juniors féminins, Maurice jouera trois matches contre l’Égypte, l’Algérie et la France en poule A, alors que les Mauriciennes défendront leurs couleurs contre une équipe mixte Norvège-Algérie, une deuxième équipe égyptienne et les Seychelles en poule B.
Chez les messieurs, la poule B s’annonce assez relevée, avec quatre équipes, dont deux formations mauriciennes. Ils affronteront la Suède et l’Algérie, alors que la poule A verra s’opposer l’Égypte, la France et Maurice. La poule C verra l’Égypte défier Maurice, les Seychelles et une équipe mixte (Maurice-Inde). « Il y a du très haut niveau. Je peux d’ores et déjà dire que la compétition sera rude », avance l’entraîneur national, Rajessen Desscann.
L’exercice du tirage au sort a été rendu encore plus compliqué avec l’absence du Nigeria et de la Lybie, qui avaient pourtant signifié leur intention de venir. Mais un problème de dernière minute a privé les pongistes de ces deux pays d’une participation à la compétition. « Mais cela n’enlève en rien le niveau de jeu. Les adversaires sont très bien affûtés », rappelle Rajessen Desscann.
Par ailleurs, les préparatifs pour l’organisation de la compétition ont pris fin hier, avec la délimitation des aires de jeu et de la répartition des tables selon les normes de la Fédération internationale. Le juge-arbitre international est Nabil Almamoon, alors que l’Égyptien Mounir Bessah a été désigné par la Confédération africaine de tennis de table (ATTF) pour être le directeur de la compétition. Notons également que le président de l’ATTF, l’Égyptien Khaled El-Salhy, est arrivé lui aussi pour assister aux compétitions du World Junior Circuit et des championnats d’Afrique cadets et juniors.
Pour rappel, le World Junior Circuit se tiendra jusqu’au 7 avril prochain. Dès le 8, les pongistes africains enchaîneront avec les championnats continentaux chez les cadets et les juniors. Rajessen Desscann mesure l’ampleur de la tâche. « Ce ne sera pas facile d’accéder au podium. Mais les pongistes ne vont pas baisser les bras », conclut Rajessen Desscann.
La cérémonie d’ouverture devait se tenir cet après-midi à 17h au Centre national de tennis de table. L’accès est gratuit. Les finales se tiendront quant à elles demain.