Les championnats de Maurice juniors-seniors UBP de tennis sont déjà là. La 16e édition du tournoi débute demain au centre de Petit Camp et met en prime Rs 10 000 pour les vainqueurs des simple hommes et dames et Rs 5 000 pour les finalistes. Et fait assez surprenant, c’est le président de la Fédération mauricienne de tennis, Kamil Patel, qui s’apprête à défendre son titre. En féminin, Astrid Tixier sera en quête d’un quatrième sacre, son troisième d’affilée.
Ce tournoi n’est bien entendu réservé qu’aux joueurs locaux et constitue le sommet national qu’aucun d’être eux ne veut rater, a indiqué le président-joueur, hier lors d’une présentation à la presse tenue à Petit Camp. « C’est le tournoi que d’aucuns attendent avec impatience car il détermine les champions de Maurice dans toutes les catégories. Mais il y aussi le fait qu’il soit doté de primes assez conséquentes. »
Il rappellera que le comité technique fédéral a décidé récemment d’établir des tableaux progressifs dans chaque tournoi afin de permettre aux débutants de s’affronter entre eux dans les premiers tours et que les meilleurs avancent au fur et à mesure vers les phases décisives où figurent les têtes de série. « Cette initiative permet d’avoir plus de joueurs inscrits et donc plus de licenciés », a-t-il dit.
Il a également indiqué qu’à partir de 2014, la FMT sera en mesure de former ses propres coaches. Ces derniers seront donc plus nombreux à participer à la détection, la promotion et au développement de nouveaux joueurs qui s’ajouteront aux tournois nationaux.
Caroline Tyack, responsable de Marketing et Communication à UBP Products Ltd, a fait ressortir que les cash prizes réservés aux gagnants et finalistes ont été maintenus tels quels, ce qui représente un montant total de Rs 70 000. Le tournoi a toujours été une réussite jusqu’à présent et cette année le nombre d’entrée aura connu une augmentation, passant à 220, s’est-elle félicité. La prime totale est aussi répartie entre les gagnants du double hommes, double dames et double mixte, simple hommes +40 ans, simple dames +40 ans (Rs 2 500 chacun). Les finalistes des double hommes, dames et mixte ainsi que les simples hommes et dames +40 repartiront avec Rs 1 250 chacun. Les 3es et 4es joueurs au classement final des simples hommes et dames remporteront chacun Rs 1 500.
L’année dernière, Kamil Patel s’était offert un quatrième titre, après 2007, 2008 et 2009 — lorsqu’il revenait après deux ans d’absence — aux dépens de Kenny Wong. Mais le tenant déclare que le poids des années lui pèse de plus en plus car « on ne rajeunit pas. » « Mais chaque année qui passe est un cadeau et je suis en forme. Le but est de s’amuser et profiter de l’événement. » Chez les dames, Astrid Tixier, couronnée en 2008, 2011 et 2012, est aussi à la recherche d’un quatrième titre. Classée n°2, elle devrait une fois de plus faire face à Shannon Wong (1) en finale, sauf imprévu.
On remontera dans le temps pour dire que c’est Kenny Wong, alors âgé d’une quinzaine d’années, qui enleva en 1998 la première édition du tournoi UBP disputé au Racing Club de Maurice. La finale du simple hommes l’avait opposé à Jean-François Merven. Seize ans après, Wong est toujours là, tout comme Bernard Thomas, membre de la direction technique fédérale qui avait été lauréat du double hommes avec Yvan Thomas.
Par ailleurs, la FMT profite de la période des vacances scolaires pour organiser une semaine de stage d’entraînement prévu du 25 au 29 novembre, de 9h à 15h30 à Petit Camp. Elle invite donc les joueurs de toutes les catégories à en profiter. L’inscription est de Rs 2 700, déjeuner inclus.