Tout l’espoir de voir Amélie Boy se hisser en demi-finales du simple dames est parti en fumée hier quand la Mauricienne s’est effondrée 1-6, 0-6 face à Rouxanne Janse van Rensburg (8) lors de la seconde étape du circuit ITF U18 au centre de tennis de Petit Camp. La Sud-Africaine est passée comme l’éclair et le score a été sans appel. De ce fait, seules les Sud-Africaines en découdront aujourd’hui pour une place en finale, celle-ci étant prévue demain, tout comme celles du simple hommes, et des doubles hommes et dames.
Cette seconde étape tire à sa fin et les demi-finales prévues aujourd’hui se déroulent sans Amélie Boy, à l’inverse de la semaine dernière, quand elle s’inclina 6-4, 3-6, 4-6 face à la même adversaire. Mais hier, la Mauricienne a bien frôlé l’humiliation. « Je ne tenais plus sur mes jambes … J’ai été malade pendant la nuit précédente, souffrant de maux de gorge, et je n’ai presque pas dormi. Les médecins m’ont donné des calmants ce matin. Il aurait mieux valu ne pas jouer », nous a-t-elle confié, visiblement déçu. Boy reste quand même la plus performante des seize joueurs mauriciens qui étaient en lice sur l’intégralité des deux manches du circuit.
Rouxanne Janse van Rensburg (8) retrouve donc aujourd’hui la tête de série n°1, Katie Poluta, qui l’avait dominée 6-2, 6-1 en finale de l’étape précédente. Le résultat qui en découlera risque fort d’être un remake de leur précédent face-à-face. Dans l’autre carré d’as, Maxine Bateman a fait parlé d’elle en sortant contre toute attente l’Anglaise Ella Monsey 6-2, 6-1. Elle défie sa coéquipière et partenaire du double dames, Nicole Petchey (7), dont c’est la deuxième demi-finale en deux semaines d’affilée. Cette dernière a validé sa place aux dépens de Minette Van Vreden (4) 6-0, 4-6, 7-5 après un mini marathon de plus de trois heures (3h20).
Petchey parait la mieux placée pour atteindre la finale. « Si je surmonte la demie, c’est sûr que je ferai du mieux possible pour enlever la finale. Contre Van Vreden, que je connais bien, je savais que cela allait être long et serré. On s’est affrontées à plusieurs fois. Mais le plus important est de tout donner et advienne que pourra », fait elle valoir.
Alors qu’elle aura 16 ans en octobre, Nicole Petchey, s’est alignée à deux tournois ITF à Johannesbourg, deux autres aux Zimbabwe, avant d’aborder les deux étapes mauriciennes. Et après sept semaines de tournée et de tournois, la fatigue commence à se faire sentir… et bien plus, le retour à la maison. Mais il lui reste avant ça une demi-finale décisive et fort probablement une finale contre Katie Poluta. D’aucuns disent que celle-ci est au-dessus du lot.
« Je ne pense pas vraiment. Cela dépend davantage de ce qui peut arriver sur un match. C’est vrai qu’elle est classée à l’ITF au-dessus de nous toutes, mais le classement n’est pas une véritable référence. Mais c’est sûr qu’elle a dû avoir beaucoup travaillé pour être là et elle le mérite », estime Nicole Petchey.
En simple hommes, l’invité surprise du dernier carré se nomme Tadiwa Chinamo, bénificiaire d’une wild card. Le Zimbabwéen, 16 ans, a relevé le défi en tombant le Hong-Kongais Jack Wong (1) 6-1, 6-4. Il affronte aujourd’hui Hua-Chen Yu (4). Le Taïwanais, 14 ans seulement, avait échoué la semaine dernière au même stade face à Wong 2-6, 3-6. Il espère cette fois décrocher sa place en finale après une élimination en quarts de finale de la première étape et en phase qualificative de la seconde l’an dernier.
Dans l’autre demi-finale, l’Italien Samuele Ramazzotti (2) défie pour la deuxième fois en deux semaines le Sud-Africain Okkie Kellerman (3). Ce dernier l’avait battu 6-2, 6-1 avant d’enlever le titre contre Jack Wong vendred
 
Les résultats
Simple hommes
1/4 finale

Jack Wong (Hkg 255e) 1
Chinamo Tadiwa (Zimb 945e) w. c b. Jack Wong 1 (Hkg 255e) 6-1, 6-4
Hua-Chen Yu (Tpe 709e) 4 b. Mahendru Tanishq (Ind 1653e) 6-2, 4-6, 6-2
Okkie Kellerman (Af Sud 488e) 3 b. Indra Patwardhan 5 (Ind 782e) 6-3, 6-3
Samuele Ramazzotti (Ita 345e) 2 b. Carl Johan Prioset (Sue) q 7-5, 6-1