Les six joueurs mauriciens en lice pour les prochains championnats d’Afrique juniors U14 et U16 du Kenya se retrouvent depuis hier engagés au tournoi servant de mise en jambes à l’événement. S’ils sont six à y être engagés, trois seulement ont pu surmonter le premier tour des simples, en l’occurrence Zarah Lennon (U14), Jason Ah Chuen et Amélie Boy (U14).
Entrée en demi-teinte pour les tennismen mauriciens dont quatre s’étaient qualifiés début janvier lors des championnats juniors d’Afrique australe au Botswana (Amélie Boy, Hemanshu Rambojun (U16), Kenny Ah Chuen et Zara Lennon) tandis que Jason Ah Chuen (U16) et Sharlyn Cham Tam Neng (U14) avaient été pourvus d’une invitation spéciale par l’ITF. Kenny Ah Chuen et Sharlyn Chan Tam effectuent tous deux leurs débuts dans les championnats d’Afrique australe et juniors.
Hier, Kenny Ah Chuen n’a pas résisté au Nigérian Christophe Itodo, le n°8 du tournoi, s’inclinant 2-6, 1-6. Il est le seul Mauricien en lice dans ce tableau où les deux principaux favoris sont le Marocain Ismaël Saadi (1) et le Tunisien Mohamed Aziz Helali (2). Mais ces derniers devront aussi compter avec le Tanzanien Sulle Omary (3), le Sud-Africain Philip Henning (4), l’Égyptien Aly Galal (5), le Marocain Soufiane Elmesbahi (6) et Yassine Choualeb (7).
En U14 filles, Sharlyn Chan Tam a concédé la défaite d’entrée 4-6, 3-6 face à l’Égyptienne Dalia Sherif. Par contre, Zarah Lennon est venue à bout de la Nigériane Barakat Quadre 6-3, 6-0 et affronte aujourd’hui la n°8, Yassmine Mansouri (Tun). Un match qui enverra le vainqueur en quarts de finale. La Marocaine Diae El Jardi (1) et l’Algérienne Lynda Benkaddour (2) font figures d’épouvantail parmi les favorites. Mais soulignons que ce soit en masculin ou en féminin, c’est une nouvelle génération de jeunes joueurs africains qui monte cette année au créneau dans la catégorie U14.
En U16, Amélie Boy et Jason Ah Chuen n’ont pas raté leur entrée. La première prenant la mesure de la Kenyane Waitherero Memba 6-2, 6-2, alors que l’autre a disposé 6-3, 6-4 du Kenyan Kevin Cheruiyot. Les deux Mauriciens devaient eux aussi tenter aujourd’hui d’assurer leur place en quarts de finale, Boy faisant face à la Marocaine Ghita Benhadi dans un duel qui s’annonçait intense puisque son adversaire est classée n°3 du tournoi derrière l’Égyptienne Lasheen Habiba (1) et la Marocaine Zainab Elhouari (2). Dans ce tableau, les Sud-Africaines Zana et Lee Barnard comptent parmi les rares joueuses qui étaient déjà là l’an dernier toujours au Kenya. Les autres sont toutes pour la plupart nouvelles dans la course.
Chez les garçons, Jason Ah Chuen sera mis à rude épreuve dans son duel contre le n°2, le Malawite Chimoso Lumeta. Quant à Hemanshu Rambojun, il a fait de la résistance 4-6 au premier set contre le Rwandais Ernest Habiyambere avant de sombrer 1-6 dans le suivant. Le favori au titre, l’Égyptien Youssef Hossam, a bénéficié d’un bye d’entrée et est opposé aujourd’hui au Rwandais pour une place en quarts de finale.
Le tournoi de préparation prendra fin dimanche. Les Mauriciens sont également en lice en double garçons et double filles, certains associés avec des joueurs étrangers. L’an dernier, Amélie Boy y avait atteint les quarts de finale en simple U14, s’inclinant 4-6, 2-6 devant la Sud-Africaine Lee Barnard, alors classée n°1 du tournoi. Zarah Lennon et Jason Ah Chuen furent éliminés au 1er tour toujours en U14. Maurice ne comptait aucun joueur en lice en U16 garçons et filles.
Les championnats d’Afrique débutent ce lundi 17 mars et dureront jusqu’à samedi prochain.