Les employés de Terra Miling, à Belle-Vue, sont sous le choc depuis hier après-midi à la suite d’un accident de travail fatal atroce. Charles Nizelin, un travailleur saisonnier de 32 ans, habitant Rivière-du-Rempart, est mort étouffé sous un amas de sucre. Ce drame s’est produit aux alentours de 16 heures alors que la victime et trois autres collègues, tous des travailleurs saisonniers, nettoyaient un des silos destinés à l’embarquement des camions. Deux des trois cleaners ont été admis à l’hôpital du Nord après avoir essuyé de légères blessures.
Les recoupements d’informations effectués par Le Mauricien auprès des sources policières indiquent que tout s’est déroulé extrêmement vite hier après-midi sur le lieu d’embarquement des camions dans l’enceinte de Terra Miling. À un certain moment, un camion immatriculé 4438 JL 08 devait se rapprocher d’un silo en vue du chargement de sucre. Au même instant quatre cleaners, employés sur une base saisonnière, nettoyaient des parois du silo.
Pour des raisons à être déterminées par la double enquête initiée par la police et le ministère du Travail, la valve de décharge du silo s’est retrouvée ouverte avec une avalanche de sucre aspirant les travailleurs saisonniers. Charles Nizelin s’est littéralement retrouvé coincé sous cet amas de sucre. « Nou nek trouv de lipie dan disik sorti depi dan silo », ont indiqué des témoins aux enquêteurs de la police, agissant sous les ordres de l’assistant commissaire de police Devanand Reekoye.
Le temps de se rendre compte de ce qui s’est passé, il était déjà trop tard pour Charles Nizelin. Une autopsie était en cours dans la soirée d’hier en vue de déterminer la cause exacte de sa mort. Des trois autres cleaners, deux sont hors de danger à l’hôpital du Nord tandis que le troisième a eu plus de peur que de mal. Avec cet accident fatal, le travail a été quelque peu perturbé en raison du Cordoning Off des lieux dans le cadre de l’investigation. Hier, en fin d’après-midi, des officiers du département Health and Safety du ministère du Travail étaient attendus sur les lieux. L’enquête devra déterminer comment la valve de décharge du silo s’est retrouvée ouverte alors que quatre cleaners avaient reçu des ordres pour le nettoyage du silo.
De son côté, dans un communiqué de presse émis hier soir, la direction de Terra Milling exprime ses plus vives sympathies à la famille endeuillée et avance sa version des faits quant au déroulement de ce drame. Ci-dessous le communiqué de Terra Milling dans son intégralité :
« Un accident de travail est survenu à Terra Milling cet après-midi aux alentours de 16 heures. Sous la demande du Responsable des Emballages, quatre employés, ont procédé au nettoyage des parois d’un silo comme à chaque fin de campagne. L’assistant du chauffeur d’un “camion taxi” qui travaille sur une base contractuelle avec l’usine aurait malencontreusement ouvert la trappe de décharge du silo, aspirant trois des quatre employés, et causant la mort de l’un d’entre eux. Les deux autres sont sous surveillance médicale à l’hôpital du Nord. La direction de Terra Milling exprime ses plus vives sympathies à la famille endeuillée et collabore étroitement avec les autorités pour tenter d’éclaircir cette affaire dans les plus brefs délais. »