Photo d'illustration

Les résultats semestriels des groupes Terra et Omnicane montrent des pertes substantielles sur leurs activités sucrières, plombant ainsi leurs performances pour la période janvier-juin dernier par rapport à celle de 2017. Le groupe Terra a affiché des pertes après impôt de Rs 56,1 millions pour le premier semestre de cette année par rapport à Rs 124,5 millions pour les six mois correspondants de l’année précédente. Le groupe a enregistré un chiffre d’affaires de l’ordre de Rs 1,94 milliard pour le semestre se terminant en juin dernier, contre Rs 1,74 milliard pour la même période de 2017.

Les segments « Énergie » et « Marques » (principalement Gray’s) contribuent pour Rs 756,7 millions et Rs 988,2 millions respectivement aux revenus du groupe alors que des pertes de Rs 214 millions sont notées au niveau du secteur « Sucre ». Les résultats après impôt de Terra indiquent une baisse d’environ 55% des pertes mais on relève que sur le « Sucre » uniquement, les pertes se situent à Rs 194,1 millions.

Le segment « Énergie » a rapporté des bénéfices nets de Rs 85 millions alors qu’au niveau des « Marques », les profits après impôt se sont élevés à Rs 28,3 millions. « Local sugar operations recorded losses of MUR 229.5 M, excluding share of associated results from sugar activities in Côte d’Ivoire for the semester, on account of persisting low sugar prices on the world market », explique la direction de Terra. Le prix estimé par le Mauritius Sugar Syndicate (MSS) est de Rs 9 700 la tonne, une baisse par rapport à celui proposé l’année dernière si l’on exclut les mesures d’accompagnement du Sugar Insurance Fund Board et le soutien fi nancier du MSS.

« At this current price level, growing and milling operations will record more important losses in 2018 compared to last year », fait-on ressortir. Pour ce qui est du secteur énergétique, Terra indique que les profits ont diminué du fait d’un « lower electricity offtake » par le CEB alors que les coûts d’entretien pendant l’intersaison ont augmenté. Du côté d’Omnicane, le chiffre d’affaires sur la période janvier-juin dernier a diminué, s’élevant à près de Rs 1,8 milliard, contre Rs 1,9 milliard pour la période correspondante de 2017. Le chiffre d’affaires réalisé par le segment « Sucre » a baissé (de Rs 241,5 M à Rs 191,1 M). Il en a été de même pour le segment « Énergie » (de Rs 1,6 milliard à Rs 1,5 milliard).

Omnicane a terminé le premier semestre de l’année avec des pertes opérationnelles de Rs 113,6 millions (contre Rs 30,3 millions pour la même période de 2017). Les pertes opérationnelles du segment « Sucre » se chiffrent à Rs 309,5 millions (Rs 324,5 millions l’année dernière). Elles ont été en partie mitigées par les profits opérationnels du secteur « Énergie » (Rs 219,6 millions).

Cependant, le groupe s’est retrouvé, après comptabilisation des frais financiers et autres résultats des compagnies associées, avec des pertes nettes de Rs 454,8 millions, soit une hausse de 65,6% comparativement au premier semestre 2017. Omnicane est dans l’attente des recommandations du comité inter-ministériel concernant les mesures préconisées par le comité technique secteur publicprivé sur le sucre. La direction du groupe a, par ailleurs, annoncé que les différents projets mis en chantier dans sa “Smart City” (dont un nouveau quartier général pour le groupe et des infrastructures de port franc) progressent comme prévu.