Une journée portes ouvertes a été organisée hier à l’Institut Supérieur de Technologie à Camp-Levieux, Rose-Hill. Cette initiative revient aux étudiants de l’établissement. Futurs élèves, parents, industriels… étaient invités à cet événement qui s’inscrit dans le cadre du recrutement de la prochaine promotion démarrant le 30 avril. 1 000 jeunes ont été formés à ce jour par le centre de formation, selon Satyanand Bhowruth, officier en charge.
« Depuis l’ouverture de l’institut en 1998, nous avons formé près de 1 000 étudiants à temps partiel et à plein-temps », déclare Satyanand Bhowruth, officier en charge de l’Institut Supérieur de Technologie (IST). L’établissement accueille des techniciens supérieurs en formation initiale pour les premiers pas sur le marché de l’emploi ou en formation continue pour ceux qui travaillent déjà. Il offre des formations de niveau Bac +2 menant au Diplôme universitaire supérieur de technologie (DUST) validé par l’Université de Limoges dans les filières suivantes : Génie civil, Génie électrique, Informatique industrielle, Maintenance et automatisme industriels et Informatique appliquée. « Le succès de l’IST repose sur une formation pratique assurée dans un environnement industriel avec des matériels pédagogiques de haute technologie et de haut niveau », souligne Satyanand Bhowruth.
La formation des étudiants est par ailleurs soutenue par des cours dans le domaine de la gestion des projets, la communication et le management. L’idée  est de mieux encadrer les étudiants en vue de les doter des qualités et atouts nécessaires pour évoluer dans le milieu professionnel. « Nous voulons que nos étudiants soient capables de prendre les responsabilités, de gérer des équipes et de communiquer en condition de travail », explique l’officier en charge.
L’IST est le fruit d’une coopération bilatérale entre la France et Maurice. Les cursus ont été élaborés et sont régulièrement revus et mis à jour avec la collaboration de l’Université de Limoges, les industriels, les responsables pédagogiques et d’autres stakeholders.
Il est soutenu que la forte collaboration avec les entreprises permet l’insertion professionnelle des étudiants à travers des stages en entreprise qui leur permettent de s’intégrer plus facilement dans le monde du travail. Le centre de formation offre aussi la possibilité de poursuivre directement des études supérieurs en Europe (niveau licence, Master ou Doctorat). « Pratiquement tous nos étudiants ont une promesse d’emploi et entre 25-30 % choisissent de poursuivre leurs études à La Réunion ou en France. » Des bourses françaises sont également accordées par le gouvernement français aux étudiants de l’IST.
L’IST offre par ailleurs des services de consultancy aux entreprises. Il effectue par exemple des training needs analysis dans les sociétés qui peuvent ensuite proposer des cours de formation taillés sur mesure. L’institut est actuellement en campagne de recrutement. « Nous avons jusqu’ici pas mal de demandes et d’intérêt pour nos cours », fait ressortir l’officier en charge.
Soulignons qu’une décision a été prise par les autorités pour la fusion de l’Institut Supérieur de Technologie et le Swami Dayanand Institute of Mauritius (SDIM) de Pamplemousses. Ces centres de formation seront appelés à devenir la Mascareignes University. Le ministère de l’Éducation tertiaire travaille actuellement sur ce dossier.