Le ministre Rajesh Jeetah l’a confirmé lors de sa visite à Rodrigues : l’île disposera bientôt de sa propre université. Mais en attendant que cette dernière soit construite et opérationnelle, un campus universitaire sera installé dans les locaux du collège de Citron-Donis.
Le ministre de l’Éducation tertiaire Rajesh Jeetah était récemment à Rodrigues dans le cadre du lancement d’un programme de Bsc Computing & Information Systems (Top Up) de l’Université de Technologie. Cette visite de quelques jours lui a permis de dresser un constat de la situation dans l’île en vue de la mise sur pied de l’université de Rodrigues. En attendant la mise à exécution de ce projet à Montagne-Malgache, l’endroit identifié pour l’implantation de l’Université de Rodrigues, un campus universitaire sera entre-temps installé dans les locaux de l’actuel collège de Citron-Donis.
Rodrigues accueillera ainsi une branche de l’une des deux institutions universitaires publiques de Maurice, notamment l’université de Technologie très prochainement. Si dans le cadre du projet pour décentraliser l’éducation tertiaire, Rodrigues aspire à avoir sa propre université, elle devra en attendant se contenter de cette antenne de l’Université de Technologie de Maurice qui sera aménagée dans les locaux d’un des collèges de REDCO à Citron-Donis. Durant son séjour à Rodrigues, Rajesh Jeetah a en effet effectué une visite des lieux à Citron Donis pour dresser un constat de la situation. En attendant l’exécution du projet de Montagne-Malgache pour la construction de l’Université de Rodrigues, le ministre s’est ainsi dit favorable à l’idée d’implanter une antenne universitaire à Citron-Donis, compte tenu des infrastructures qui y existent déjà. Par ailleurs, sa visite lui a également permis de prendre possession du contrat d’engagement et du plan du site de l’antenne universitaire à Montagne-Malgache. Ainsi, selon les spécificités du plan, le terrain s’étend sur une superficie de 700 arpents. Quant à la pose de la première pierre, elle est prévue le mois prochain. Les techniciens travaillent actuellement sur le projet en vue de soumettre leurs recommandations.
À noter que des six collèges que compte l’île, seul le Collège de Rodrigues est géré par les églises anglicane et catholique. Les collèges Citron-Donis, Grande-Montagne, Le Chou, Maréchal et Mont-Lubin sont, eux, sous tutelle d’une compagnie semi-publique, la Rodrigues Educational Development Company (REDCO). Le premier et le dernier nommés sont les derniers à être entrés en opération en 2003. Quelque 3 500 collégiens fréquentent ces établissements. En outre, les 300 élèves de l’établissement de Citron-Denis trouveront place dès janvier 2012 dans un nouveau collège aménagé à Terre-Rouge.
Le manager de REDCO, Jean Noël Evenor, juge « fort louable » l’initiative de faire un campus universitaire à Rodrigues. « Les Rodriguais qui souhaitent poursuivre leurs études à l’Université de Maurice ou à l’Université de Technologie n’auront ainsi plus à se déplacer à Maurice pour le faire », dit-il. Et d’ajouter : « Si l’île aspire à avoir sa propre université dans le long terme, c’est quand même une bonne initiative pour le moment, car ce n’est pas facile pour les familles d’envoyer leur enfant faire des études à Maurice. Les jeunes rencontrent souvent de gros problèmes financiers quand ils partent étudier à Maurice, notamment en termes de logement. »