La création d’une Shiv Khera Business School au sein de l’Université de Technologie de Maurice pour offrir des cours avancés en leadership et management est un projet annoncé il y a plus d’un an. Cette école, gérée par le guru en leadership indien Shiv Khera, n’intégrera cependant pas l’UTM. « La SKBS est certes une institution réputée, mais après avoir effectué un costing des cours, nous avons réalisé que les coûts iront à l’encontre de notre politique d’offrir une formation accessible à tous », a déclaré au Mauricien le directeur de l’établissement. Dharam Fokeer a toutefois précisé que l’UTM pourrait agir comme awarding body.
L’UTM propose déjà plusieurs programmes de Masters et un MBA en gestion. Les cours de la Shiv Khera Business School (SKBS) auraient couvert d’autres aspects en matière de gestion en vue d’apporter une nouvelle perspective à la formation des jeunes managers de demain. La formation met davantage l’accent sur la question de leadership, le grand défi étant, selon les formateurs, à trouver et former des personnes qui ont de véritables employability skills.
La mise en opération de la SKBS avait été annoncée pour février. Les cours de cette école devaient faire partie du programme de MBA de l’UTM. Après l’annonce officielle de l’implantation de cette antenne à Maurice en 2011, le projet finalisé a été soumis au Board of Governors de l’institution tertiaire pour validation. Or, le projet était depuis en suspens.
Dans un premier temps, l’on a expliqué ce retard dû « à plusieurs procédures qui prennent du temps ». Interrogé ce matin par Le Mauricien sur l’ouverture de la SKBS, le directeur de l’UTM tertiaire Dharam Fokeer a déclaré que cette école ne fera pas partie de son établissement.
La politique de l’UTM, a expliqué Dharam Fokeer, consiste à offrir des cours à un coût accessible à tous. Depuis sa création, a ajouté le directeur, l’institution n’a jamais augmenté ses tuition fees qui sont à environ Rs 50 000 par an. Après un costing des cours qui allaient être dispensés par l’école indienne, le board est parvenu à la conclusion qu’étant une institution publique, elle ne pourrait offrir une formation aussi coûteuse.
Dharam Fokeer a toutefois annoncé que le projet d’avoir une antenne de la SKBS à Maurice ne tombe pas à l’eau. Ceux qui souhaitent suivre une formation du guru en leadership et management pourront toujours le faire car l’école indienne s’est tournée vers le privé. Elle est désormais associée à la Whitefield Business School. Shiv Khera a d’ailleurs été l’invité de cette institution privée à plusieurs reprises pour animer des conférences. La Whitefield Business School n’ayant pas le pouvoir d’accréditer des diplômes, c’est l’UTM qui a été approchée à agir en tant qu’awarding body. « Cette proposition est toujours à l’étude mais c’est en bonne voie », a soutenu Dharam Fokeer. Et s’ajouter : « Nous sommes prêts à collaborer avec les institutions offrant une formation de qualité. L’assurance de qualité est notre priorité. »