Le Conseil des ministres a avalisé l’ouverture de l’Open University of Mauritius hier. Ce projet d’un peu plus d’une année viendra apporter un changement à l’éducation tertiaire en permettant la formation à distance. Avec l’établissement de l’OUM, le Mauritius College of the Air, qui depuis plusieurs années est déjà engagé dans ce domaine, obtient ainsi le statut d’université. Son board, déjà constitué, travaillera sur les technicités de la nouvelle institution. C’est l’avouée Me Ayesha Jeewa qui en sera la Chairperson. Comme annoncé depuis le début, l’Open University of Mauritius occupera les anciens locaux de la Mauritius broadcasting Corporation à Forest-Side.
Pour le ministre de l’Éducation tertiaire qui tenait ce projet à coeur depuis deux ans, la décision du Conseil des ministres en vue du feu vert pour aller de l’avant avec l’Open University of Mauritius est une étape importante dans le secteur de l’éducation tertiaire. À travers cette institution, a souligné le ministre, les Mauriciens pourront bénéficier de lifelong learning. « Nous commençons à Maurice et nous pourrons étendre nos activités en Afrique et à d’autres pays de la région », a indiqué Rajesh Jeetah. Faisant ressortir qu’il y a bon nombre de jeunes qui n’arrivent pas à obtenir une place à l’université de Maurice chaque année, le ministre Jeetah a fait ressortir que l’OUM pourra contenir bon nombre d’étudiants qui souhaitent entreprendre des études supérieures. Ainsi, avec l’établissement de l’Open University of Mauritius, le MCA n’existera plus. La nouvelle institution bénéficiera de toute l’expertise, de ressources et des infrastructures du MCA pour la formation à distance, car depuis son institution en 1971, le MCA a toujours été un pionnier dans la distance learning. Avec le statut d’université, il sera maintenant appelé à développer de nouvelles collaborations tant au niveau international que local. L’OUM aura également une Open Schooling Division pour lui permettre de développer des programmes à distance pour les écoles. « OUM intends to be a university with a difference », a indiqué le ministre Jeetah.
Outre des cours à distance, la nouvelle institution proposera aussi de la face-to-face learning. L’OUM, en collaboration avec plusieurs institutions étrangères, proposera aux Mauriciens une formation continue, à distance et à faible coût. Elle bénéficiera à ceux habitant des zones reculées du pays et ayant un emploi, aux mature students voulant suivre d’autres programmes de formation et des personnes souhaitant avoir plus de flexibilité en vue de poursuivre des études. 15 cours ont déjà été identifiés pour la formation à distance. L’OUM s’associera dans un premier temps aux universités d’Amity et de Madras en vue d’assurer la formation. D’autres institutions tertiaires étrangères, dont celles de Malaisie, d’Angleterre et d’Afrique du Sud, proposeront par la suite des cours à distance. L’établissement sera basé dans les anciens locaux de la Mauritius Broadcasting Corporation à Forest-Side, qui ont été identifiés en mai dernier.
L’institution bénéficiera aussi des facilités en termes de technologies, d’espace et de studios déjà équipés et qui se trouvent dans les anciens locaux de la MBC. À noter que le board de l’Open University of Mauritius est déjà constitué et c’est l’avouée Me Ayesha Jeewa qui en sera la Chairperson.