L’Université de Technologie de Pointe-aux-Sables organise pour la première fois une Career Fair en vue de permettre aux étudiants d’aller à la rencontre des entreprises et d’établir un premier contact avec les professionnels. Le Premier ministre a procédé hier à l’ouverture de cet événement qui prend fin aujourd’hui. Face aux doléances des étudiants, Navin Ramgoolam a annoncé qu’un lopin de terre à proximité du campus de Pointe-aux-Sables a déjà été identifié pour la construction d’un bâtiment afin de résoudre temporairement le manque de places à l’UTM.
La première Career Fair de l’UTM est l’occasion pour les étudiants de rencontrer des employeurs des différents secteurs dans lesquels ils sont formés, dont l’IT, la gestion et le tourisme. Elle permet aussi aux entreprises de procéder à une sélection des meilleurs candidats avec des perspectives d’embauche. Plus d’une trentaine de compagnies y participent dont Blanche Birger, Orange, Harel Mallac et Ceridien.
« Souvent, nous ne savons pas vers quelle compagnie nous tourner, cette plate-forme nous offre un guide dans nos démarches de recherche d’emploi. De plus, contrairement à l’Université de Maurice, nous devons trouver nous-même nos stages en entreprise », expliquent des étudiants présents à cette Career Fair qui prend fin aujourd’hui.
Située à Pointe-aux-Sables, l’UTM fait par ailleurs face depuis des années à un manque de places. Ses 5 000 étudiants sont à ce jour répartis dans plusieurs établissements secondaires du pays, dont le Mahatma Gandhi Institute, le Bell Village SSS et le Collège MEDCO. Les cours y sont dispensés les samedis ou les jours de semaine en fin d’après-midi.
La Student Union de l’UTM explique qu’elle a à plusieurs reprises demandé l’accès à un bâtiment dédié uniquement aux étudiants de l’institution. Rappelons qu’une partie des locaux de la Mauritius Broadcasting Corporation à Forest-Side destinées à l’Open University of Mauritius, devait être allouée à l’institution de Pointe-aux-Sables. Ce projet n’a cependant toujours pas été concrétisé.
S’adressant aux étudiants hier, le Premier ministre leur a annoncé qu’« un lopin de terre à proximité de leur campus avait déjà été identifié et que la construction d’un bâtiment allait débuter prochainement ». Navin Ramgoolam a souligné l’importance de l’éducation qui « permet à chacun de faire ses propres choix et d’avoir sa propre opinion ».
Le chef du gouvernement a aussi mis l’accent sur la nécessité de construire une économie de savoir. « Depuis 2005, un énorme progrès a été réalisé dans le domaine de l’éducation, mais le nombre de jeunes engagés n’a toujours pas atteint le niveau voulu », déclaré Navin Ramgoolam.
Abordant la promulgation de l’Equal Opportunity Act, Navin Ramgoolam a plaidé pour un changement de mentalité. « Il nous faut changer cette mentalité de croire qu’un Premier ministre est là pour favoriser ses proches et activistes. Le rôle du gouvernement est d’agir comme facilitateur et non de s’ingérer dans le fonctionnement des institutions indépendantes. »