Dans le cadre de son programme CSR, la State Bank of Mauritius a octroyé, lors d’une cérémonie hier à l’auditorium Octave Wiehe à Réduit, 115 bourses d’études à des étudiants brillants et nécessiteux. Ces scholarships permettent aux bénéficiaires d’entamer des études supérieures au sein des institutions tertiaires basées à Maurice et reconnues par la Tertiary Education Commission. Elles sont offertes sous le SBM Scholarship Scheme, à travers le SBM Education Fund.
Le SBM Scholarship Scheme est l’une des plus importantes initiatives de responsabilité sociale de la SBM. L’objectif de la banque : fournir des bourses aux étudiants nécessiteux, dont le revenu familial ne dépasse pas Rs 15 000 par mois. Les scholarships leur permettront de poursuivre des études universitaires dans le domaine de leur choix.
Après avoir fait leur demande d’aide auprès du SBM Education Fund, 115 étudiants, dont trois de Rodrigues, ont été sélectionnés cette année pour bénéficier des bourses d’études. Chaque scholarship couvre les frais de scolarité, de bibliothèque, d’examens, d’adhésion à l’union des étudiants et d’autres frais administratifs, et ce jusqu’à un montant maximal de Rs 30 000 par an. Une allocation annuelle de Rs 5 000 pour l’achat de manuels scolaires et d’autres matériels éducatifs sera attribuée à chacun des boursiers. Ceux de Rodrigues obtiendront aussi une allocation mensuelle pour le logement et un billet d’avion annuellement.
Le Chief Executive – Banking (Indian Ocean Islands) de la SBM a par ailleurs félicité hier les boursiers pour leurs performances. « La SBM tiendra sa promesse envers vous en vous assurant une tranquillité d’esprit sur le plan financier tout au long de vos études », a dit Jairaj Sonoo. Cette année, a-t-il ajouté, la banque a augmenté le nombre de bourses offertes. 352 jeunes ont ainsi pu en bénéficier depuis 2010.
« Nous sommes impressionnés par la qualité des résultats de nos bénéficiaires. C’est encourageant de noter que plus de 40 % d’entre eux ont obtenu au moins un A+ lors des examens de HSC. Presque 45 % ont pour leur part eu au moins 3A. Plus de deux tiers de nos bénéficiaires sont issus des régions rurales et presque deux tiers sont des filles », a déclaré Jairaj Sonoo.
Également présent à la cérémonie, le ministre de l’Éducation n’a pas manqué de saluer l’initiative de la SBM et a invité d’autres compagnies à emboîter le pas à la banque. Vasant Bunwaree s’est aussi appesanti sur les initiatives de son ministère dans ce sens. Ceux prenant part aux examens du HSC cette année auront la possibilité de concourir pour 60 bourses au lieu des 30 traditionnels. En outre, un nouveau système de bourses allouant huit scholarships par an a été mis en place au profit des étudiants de familles à faibles revenus et sera opérationnel dès cette année. De plus, 16 bourses seront attribuées sur la base du mérite académique et des critères sociaux. La sélection se fera parmi les élèves classés dans les 500 premiers au International Examination Scholarship Rank Order et dont le revenu familial ne dépasse pas Rs 12 000 par mois. À ces jeunes, le ministre leur a conseillé d’apporter leur contribution à la société. « Unless societies reinvent themselves, there is always a risk that they are going to be overtaken, if not sidestepped, by those placing a premium on creativity and novelty. The young persons I see before me, overflowing with personal charisma and talent, will, I am sure, have the ability to make things happen, to make their own the moral imperative to challenge the status quo », a-t-il conclu.