Le directeur de Fabulous Silk, Prince Solanki, était à Maurice cette semaine, accompagné de deux collaborateurs, Vinay Gupta et Mohammad Irshad Ahmed Siddiqi. Ils ont eu des réunions de travail avec des membres du gouvernement, dont le ministre des Affaires, des Entreprises et des Coopératives, Somilduth Bholah. Si les négociations aboutissent, le sériculteur indien lancera une unité de production de soie pure à Maurice, ce qui représenterait des opportunités d’emploi pour 400 à 1 000 Mauriciens.
Fabulous Silk compte trois unités de production en Inde et plusieurs comptoirs en France, aux États-Unis et en Angleterre, notamment. La compagnie veut profiter de la position stratégique de Maurice pour élargir son marché. « Maurice présente toutes les conditions nécessaires pour implanter une nouvelle unité ici. Le climat est favorable pour la culture du mûrier et l’environnement des affaires sont des atouts qui nous poussent dans cette direction », dit Prince Solanki.
Ce dernier ajoute que Fabulous Silk compte parmi ses clients les plus grandes maisons de couture. « Nous produisons de la soie pure, il faut le préciser. C’est du haut de gamme. Notre projet est de mettre sur pied une unité qui englobera la culture du mûrier, l’élevage de ver à soie, la filature, la teinturerie jusqu’au produit fini. »
Prince Solanki est d’avis qu’une telle unité représenterait des opportunités d’emploi pour 400 à 1 000 Mauriciens. Dans un premier temps, il compte venir avec des techniciens expérimentés pour former la main-d’oeuvre locale. En Inde, 90 % des employées sont des femmes. « C’est un projet novateur que nous voulons lancer à Maurice. Tout va dépendre maintenant de certaines discussions entre les deux gouvernements. »
Si les négociations aboutissent, Fabulous Silk sera en mesure de commencer ses opérations dans un délai de six mois. « Il faudra commencer par la culture des mûriers. Pour cela, nous aurons besoin d’un terrain loin des villes. Quant au climat, n’importe quelle région est appropriée. » Outre la soie de mûrier, Fabulous Silk produit également de la soie sauvage, ainsi que deux autres variétés indiennes, l’éri et le muga. Un cocon peut contenir jusqu’à 1 200 mètres de fil de soie.
Avant de lancer ses opérations à Maurice, Fabulous Silk compte lancer un grand défilé de mode réunissant des designers internationaux ainsi que des créateurs locaux. C’est dans ce contexte que Vinay Gupta, chargé du Lifestyle Management de la compagnie, a aussi fait le déplacement à Maurice. C’est lui qui aura la responsabilité de monter ce défilé à Maurice. « Nous organisons régulièrement des défilés à l’étranger. Cet événement à Maurice aura pour but de marquer notre présence ici ».