Hier à l’école hôtelière Sir Gaëtan Duval, Kennedy St Pierre (boxeur), Bradley Vincent (nageur), Christiane Legentil (judokate) et Satya Gunputh (escrimeur) ont été présentés comme les nouveaux boursiers du Trust Fund for Excellence in Sports (TFES). Pour son premier projet indépendent, la compagnie Lottotech a remis symboliquement un chèque de Rs 1 512 881 au président du TFES, Désiré Tsang.
Cette année, le nombre de bénéficiaires des bourses d’excellence a été réduit. Selon Michael Glover, Chief Executive du TFES, « beaucoup de bourses ont été données mais certains résultats ne sont pas forcément satisfaisants ». Ainsi, après discussions avec les fédérations sportives, le Comité olympique mauricien et le ministère de la Jeunesse et des Sports, la décision a été prise d’inclure seuls les athlètes qui ont un potentiel de médaille lors des grandes compétitions.
« Pour une prépration adéquate aux Jeux Olympiques, un athlète coûte dans les Rs 700 000 par an. Je dois donc remercier Lottotech, dont l’aide sera très bénéfique. La direction de Lottotech a compris que nous voulons investir dans le haut niveau et que nous visons l’excellence », a souligné Michael Glover. Il est à noter que les bourses serviront à financer les camps d’entraînement, les stages de perfectionnement et les voyages nécessaires, ainsi que les soins médicaux, entre autres.
Toutefois, si les résultats ne suivent pas, les bénéficiaires se verront retirer ces bourses. Michael Glover a également fait ressortir que ceux qui participent aux Jeux des îles 2015  conserveront leurs bourses. Pour sa part, Désiré Tsang a souhaité exprimer sa reconnaissance envers Lottotech et les divers sponsors privés qui soutiennent le TFES pour le programme Sport/Études.
Quant au Chief Operating Officer de Lottotech, Moorghen Veeramootoo, il soutient que les valeurs de la compagnie sont le partage et la solidarité. « Cette somme vient du fond propre du CSR et non du Consolidated Fund, dont les Rs 3 milliards que nous offrons annuellement à l’État. Nous espérons pouvoir revouveler ce geste l’année prochaine. C’est grâce aussi au public que nous y arrivons. Bonne chance aux athlètes », a-t-il déclaré.
Pour terminer, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, a salué l’apport des mécènes, sans qui les bons résultats ne sont pas possibles.