« As regards to recruitment of a new Chief Executive, I am informed that actions have already been initiated by the Trust Fund for Excellence in Sports », dixit le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint. Ce dernier répondait à une question du député de l’opposition, Franco Quirin, qui voulait connaître la composition du board du TFES et si cette dernière instance avait déjà comblé le poste du Chief Executive Officer (CEO), laissé vacant après le non-renouvellement du contrat de Michael Glover. Première grosse surprise : le TFES est toujours sans CEO.
La réponse de Stephan Toussaint était pour le moins étonnante, dans le sens où, depuis le début de mars, il était question que Josiane Nairac Boullé soit appelée à remplacer Michael Glover. La presse sportive, dans son ensemble, avait fait état de cette « nomination imminente », que personne au MJS n’avait démentie. Mais pourquoi Josiane Nairac Boullé n’a-t-elle pas jusqu’à l’heure été nommée à ce poste?? La question n’a pas été posée directement au ministre des Sports mardi dernier par le député Franco Quirin. Mais lorsque ce dernier a voulu savoir les conditions attachées à cette fonction, Stephan Toussaint a répété que « le Trust Fund n’a pas encore remplacé le Chief Executive », et que cette démarche est « in the process ».
Josiane Nairac Boullé est-elle toujours intéressée par cette responsabilité de CEO du TFES? Nous n’avons pas encore obtenu de réponse à cette question puisqu’à hier, l’ex-championne de Maurice du 1500m et 3000m n’avait toujours pas répondu à nos appels téléphoniques.
Par ailleurs, ce dossier cache une autre sombre affaire d’argent, démontrant comment les relations privilégiées d’un officier du ministère de la Jeunesse et des Sports avec l’ex-secrétaire permanent ont permis à cet officier de se voir offrir un jackpot de plus de Rs 150 000.
Depuis septembre 2016…
À travers une question supplémentaire, Franco Quirin a demandé au ministre des Sports qui s’occupait du dossier relatif au poste de CEO du TFES au niveau de son ministre. « Il y a le Board du Trust Fund and Senior Sports Officer of my Ministry who has been assigned the duties of Officer-in-charge », a rétorqué Stephan Toussaint, qui a même cité le nom de l’officier en question. Selon selon nos informations, ce Senior Sports Officer (SSO) a obtenu un vrai pactole dans la gestion de l’administration du TFES à la place de Michael Glover.
Dans le couloir du MJS, au 7e étage du Citadell Mall, on parle volontiers d’une enveloppe de Rs 150 000 remise à ce SSO de septembre 2016 à février 2017. Le hic dans cette histoire, ce n’est pas véritablement le fait qu’il a été payé pour agir comme « officer-in-charge » du TFES, mais cette somme lui a été versée durant ses heures normales de travail. Or, il existe une circulaire au sein de la fonction publique qui stipule de façon explicite qu’aucun officier ne peut être pris par une autre responsabilité alors qu’il est en fonction pendant ses heures normales de travail.
La coïncidence veut que, selon les informations qui circulent, l’officier a obtenu son jackpot avant que le nouveau secrétaire permanent, Mubarak Boodhun, n’arrive au 8e étage du Citadell Mall. Les informations mènent à croire que ce fut « un arrangement tacite », menant à ce que ce dossier soit bouclé et que le paiement des allocations de Rs 150 000 soit accompli avant l’arrivée du nouveau PS. On explique à Week-End que « puiser dans les ressources financières du ministère » n’est pas un fait nouveau dans ce ministre.
Et ce ne serait pas le premier cas de la sorte pour le SSO cloué au pilori ; il a également la charge d’un autre dossier, où il se fait aussi payer des allocations pour un autre travail accompli durant ses heures de fonction.
D’un autre côté, une question à l’Assemblée nationale portait sur la suspension des allocations financières de Jean-Marie Bhugeerathy de même que son interdiction sur les sites sportifs. Le ministre de la Jeunesse et des Sports n’a pas soutenu que ce fut « un mauvais choix de son prédécesseur », même si une de ses premières actions lorsqu’il a été nommé ministre était justement de renverser cette décision.