Roilya Ranaivosoa a obtenu une récompense du TFES

Le Trust Fund For Excellence in Sports (TFES) a organisé un forum qui a rassemblé environ 150 athlètes et les dirigeants de plusieurs fédérations sportives samedi dernier au Paul Octave Wiehe Auditorium à Réduit. L’objectif était d’exposer et de promouvoir l’intégrité dans le sport en offrant un espace de partage aux sportifs ayant réalisé un brillant parcours jusqu’ici. C’est ainsi que l’haltérophile Roilya Ranaivosoa a été récompensée à cette occasion par un Shield of Excellence et un chèque de Rs 50 000 offert par le TFES et le Senior Manager d’ABC Motors, David Ramsay.

Ce forum a été bénéfique à ceux présents et qui ignoraient quelques nouvelles lois sportives. En ce qui concerne le dopage, par exemple, un sportif pourrait se faire contrôler même en dehors d’une compétition ou tout autre événement sportif, a précisé Thevarajen Ponambalum, président du TFES. Toutefois, ce dernier a fait ressortir que l’intégrité concerne encore bien d’autres aspects qui sont tout aussi importants tels que le respect de l’environnement, l’acceptation de la défaite, la discipline, l’interaction entre les dirigeants, les athlètes et les officiels qui se doivent d’être respectueux, les objectifs sportifs qui ne devraient pas servir les intérêts personnels des sportifs et des dirigeants, l’appartenance à son pays, la loyauté, entre autres.

Afin de maintenir l’intégrité dans le sport local, le TFES avec le soutient du ministère de la Jeunesse et des Sports, a établi un Intergrity charter qui devra être respecté par toutes les fédérations sportives et leurs licenciés. Les ambassadeurs de l’intégrité, nommés par le TFES, effectueront des site visits pour expliquer comment mettre en application l’Intergrity charter et s’assurer que ce dernier est respecté, surtout à l’approche des Jeux des îles de l’océan Indien 2019.

Pour sa part, la Chief Executive du TFES, Sheila Seebaluck, a invité les sportifs à prendre part à un concours de vidéo clip sur l’intégrité qui devra être réalisé en anglais, en français ou en kreol, et soumis jusqu’au plus tard le 31 août. « Les vainqueurs auront une grosse récompense, mais nous réservons la surprise. Notre objectif est de faire participer les sportifs dans tout ce que nous ferons concernant ce projet d’intégrité », laisse entendre Sheila Seebaluck.

Par ailleurs, l’haltérophile Roilya Ranaivosoa a été récompensée pour sa médaille d’argent aux derniers Jeux du Commonwealth en avril et pour sa performance aux championnats du monde d’haltérophilie tenus en novembre 2017. « Je collabore avec le TFES depuis 2014. C’est grâce aux personnes en charge que je suis arrivée à ce niveau dans ma carrière sportive. Je remercie le président Thevarajen Ponamballum, qui répond toujours présent. J’espère que nous serons de nombreux sportifs d’ici à l’année prochaine à faire partie du TFES », souligne celle qui sera en action lors des prochains championnats d’Afrique.