Drame d’amour et satire mondaine sur fond de dépassement de soi. Du Chazal comme jamais vu sur les planches. Les Désamorantes a été présentée pour la première fois en création scénique sous la direction de Maryse D’Espaignet.