Ambiance pieuse dans les rues de la capitale durant le week-end tandis que les dévots avançaient vers le Sockalingum Meenatchee Amen Kovil de route Nicolay. Dimanche, les Mauriciens de foi tamoule ont mis fin à dix jours de jeûne en célébrant le Thaipoosam Cavadee par des processions et des prières. Chants et dansent ont aussi accompagné ceux qui ont porté le cavadee en ce jour sacré. Beaucoup d’émotion chez les personnes qui se sont préparées pour la procession de dimanche.
Le carême a duré une dizaine de jours, au cours desquels les prières ont été régulièrement dites. Ceux se préparant à porter le cavadee ont vécu dans la simplicité et la prière, comme le veut la tradition, pour rendre hommage au Dieu Muruga, fils de Siva et de Parvatee.
Depuis le début du carême, un drapeau orné d’une plume de paon flottait au sommet des kovils.