King’s County (Robbie Fradd) déroule dans une course réduite finalement à cinq partants, après le forfait sucessif d’Oomph et de Purple Tractor

King’s County n’a pas commis d’erreur, surtout après le retrait de Purple Tractor, qui pouvait être un adversaire de taille dans la course à l’avant. Il a continué son ascension vers les sommets tout en permettant à son entraîneur d’augmenter son avance au classement. Du coup, il est devenu le premier compétiteur à réaliser la passe de quatre cette saison. Et il se pourrait qu’il donne rendez-vous aux turfistes pour 2019.
Ce qui intéressait le plus était de savoir si King’s County allait pouvoir soutenir la comparaison face à Chili Con Carne au départ.

Ce dernier a été plus prompt à bondir de sa stalle, mais l’alezan de Gilbert Rousset a vite fait de trouver la bonne cadence pour conserver l’avantage de la corde. En fait, Robbie Fradd préférait être en tête de la course plutôt que de suivre un adversaire. Son cheval avait remporté ses trois courses précédentes en faisant la course en tête. Sur 1400m, la tactique était de courir un bon dernier kilomètre et ne pas tenter de réduire face à des chevaux qui sont considérés comme de vrais sprinters. Toutefois, n’était le retrait de Purple Tractor, il aurait peut-être trouvé plus rapide que lui et contraint à subir la loi du cheval d’Alain Perdrau.

Pour en revenir à la course, on retiendra que King’s County a bouclé le dernier kilomètre de façon à essayer de forcer ses poursuivants à sortir de leur pas. Ainsi, cette partie du parcours a été couverte en moins de 59” et les derniers 400m en moins de 25”. King’s County n’a pas eu à forcer l’allure dans la ligne droite finale, sauf qu’il a changé de pied à environ 100m de l’arrivée et s’est dérobé. Il devait, après le but, verser à l’extérieur et causer la chute de Rye Joorawon, dont le cheval, The Thinker, n’a pu éviter ses postérieurs. Le cavalier mauricien a été forcé à déclarer forfait pour le reste de la journée. The Thinker a fait ce qu’il a pu, malgré son lourd handicap. La satisfaction est qu’il est parvenu à prendre la mesure de Chili Con Carne pour accrocher le premier accessit.
Par contre, Tanjiro a été bien décevant. Déjà, au départ, on pensait qu’il serait en troisième position et il n’a précédé que St Tropez, qui s’était montré lent au départ. Il se peut qu’après trois courses où il s’est bien donné il mérite un repos. Quant à St Tropez, il n’est toujours pas parvenu à retrouver la forme qui lui avait permis de remporter une course cette saison. Il doit sûrement cacher un problème.

LES AUTRES COURSES : Le doublé pour Rousset et Daby

1. Pour déroger à la règle, un récent vainqueur en 0-20 a doublé la mise. Kash Is King, bien monté par Swapneel Rama, a fait la différence au finish, malgré un parcours réduit. Son jockey a réussi à le maintenir proche du peloton de tête et a attaqué au bon moment. He’s Got Gears n’était pas vraiment intéressé à faire la course à l’avant. Si Nishal Teeha l’avait voulu, le cheval de Vincent Allet aurait pu imposer sa loi. Il faut aussi faire ressortir que Magic Jay n’avait pas lancé la course sur une base élevée. Bonne course de la part d’Al Hamd qui, en dépit du fait qu’il a été incommodé à l’entrée de la ligne droite, a terminé troisième. À la faveur d’une meilleure ligne, il aurait sans doute pu aspirer à mieux. Notons que c’est Friday On My Mind qui est à l’origine de cette faute, quand il a forcé Kash Is King sur Al Hamd. Friday On My Mind a été une déception dans le sens où il n’a pas accéléré, alors qu’il était toujours bien placé. Le port des œillères a aidé Spun Out à s’améliorer et c’est de bon augure pour l’avenir. Bobby’s Express n’a pas mal fait non plus, lui qui courait sans œillères cette fois. Fortissimo n’a pas été à la hauteur des espérances.

2. On avait demandé aux turfistes de ne pas négliger la candidature de Captain My Captain, qui avait été bien préparé en vue de cette course. Toutefois, sa mauvaise ligne était un handicap qu’il avait à surmonter. Il a pu le faire sans trop d’effort et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a haussé les enchères pour mettre ses poursuivants dans le rouge. Il a appuyé sur l’accélérateur dès le début de la descente et a encore augmenté le tempo à la rue du Gouvernement. Eu égard à son chrono, on dira qu’il était vraiment trop fort. D’un autre côté, on peut se demander si le port des œillères a vraiment été bénéfique à Varside. Il a donné l’impression d’être un peu keen et n’a pas accéléré. Le deuxième à l’arrivée, Captain Moss, s’est retrouvé à plus de trois longueurs. Burwaaz, lui, est venu de l’arrière pour priver Varside de la troisième place. Saracen King n’était pas mal placé dans la course, mais a été sans accélération. Déception du côté de Wow Holiday, qui n’a précédé que Dealer’s Charm. Cette victoire de Captain My Captain, sa première au Champ de Mars, a permis à Gilbert Rousset de consolider sa première place et augmenter son avance.

3. La période estivale, le changement de harnachement et la position d’attentiste ont été positifs dans le rayonnement de Galtero. Il a sorti une belle accélération pour se démarquer de ses adversaires dans la ligne droite finale. La course a été bien mouvementée avec Oh Behave qui a insisté pour courir en tête. Middle Path était aussi intéressé par cette position. Kapteinspandiseile a été lancé au départ, mais a vite été repris par Robbie Fradd. Dans la descente, on a assisté à un regroupement des protagonistes. Même Blow In The Box a pu trouver un passage à l’intérieur pour bien se positionner. On a trouvé que Middle Path a attaqué trop tôt. Kapteinspandiseile a pointé le nez avant de marquer le pas. Blow In The Box a été débordé par l’accélération de Galtero avant d’essayer de revenir. Hithimagainchuck n’a pas accéléré comme attendu, alors qu’il avait pu avoir la course qu’il voulait, soit se cacher dans le don d’un bon adversaire. À noter qu’ils n’étaient que neuf au départ, après le retrait de Soweto Moon.

4. Tout s’est joué au départ. Misty Roller, qui pour une fois avait hérité d’une bonne ligne, s’est montré lent, alors que Charleston Hero a perdu plusieurs longueurs. Bad Attitude en a profité pour se glisser tranquillement en tête et n’a été nullement inquiété à l’avant. Il n’y a qu’à jeter un coup d’œil sur les temps fractionnés pour se rendre compte du train de sénateur imposé par Manoel Nunes. Le Brésilien a réussi dans son entreprise à endormir ses adversaires. Il semblerait que personne ne s’est rendu compte que la course était réduite à un sprint. Même Pravesh Horil ne s’en n’était pas aperçu, alors que Mutzi s’est montré ardent. À 800m de l’arrivée, on a eu droit à une petite accélération et le tempo est par la suite monté crescendo pour atteindre son summum dans les derniers 400m. Et là, aucun adversaire n’a pu soutenir la comparaison. Les 400 derniers mètres ont été couverts en moins de 24”. Il fallait être fort pour reprendre Bad Attitude. Yankeedoodledandy n’a pu que constater les dégâts, à plus de 2L. Le troisième à l’arrivée, Top Of The Rock, était encore plus loin, soit à plus de 6L.

5 On ne croit pas se tromper en avançant que les conditions ont favorisé West Coast Warrior. La course n’a pas été courue à une allure sélective. Après 500m de course, on a vu Rye Joorawon éprouver des difficultés à retenir Malak El Moolook et il n’a pas eu d’autre alternative que de laisser son cheval progresser vers la tête de la course et prendre le relais à Declarator. Ainsi, le rythme a accéléré au début de la descente, où on est passé de 14,11” à 11,35” sur 200m. Mais une fois en tête, Malak El Moolook a été quelque peu repris par son jockey, d’où l’initiative de Manoel Nunes sur Moonrise Sensation, qui a forcé l’allure à son tour. Mais cette attaque pouvait être considérée comme étant prématurée, surtout que sa monture n’avait pas couru depuis la 22e journée. On avait aussi l’œil sur Rap Attack, qui était encore dernier à 600m de l’arrivée. Sa tâche s’annonçait compliquée. West Coast Warrior est aussi passé à la vitesse supérieure avant le dernier tournant et a abordé la ligne droite en tête. Talbec s’est mis de la partie, tout comme Toa Nui, qui a forcé Rap Attack un peu plus à l’extérieur. Mais West Coast Warrior a tenu bon face à la menace de la monture de Roby Bheekary, qui aurait dû pouvoir mieux soutenir sa monture en fin de parcours.

7. Tout comme Kash Is King, Euroklidon avait gagné lors de sa dernière tentative et il a remis ça à l’issue d’une course de bout en bout. Chandradutt Daby réalise son doublé de la journée et Euroklidon a réussi à contenir la tentative d’Armitsar, qui démarrait, lui, d’une ligne extérieure. Le jockey de ce dernier, voyant la supériorité d’Euroklidon, s’est placé tranquillement dans son sillage. Swinging Captain s’est amené au début de la descente vu que le tempo n’était pas assez élevé. Idem pour Manoel Nunes, qui remplaçait Rye Joorawon sur Power Of Peace. Tout indiquait que la course allait se résumer à un sprint sur 600m et il était surtout question de ne pas être trop en retrait pour ne pas avoir à combler trop de retard. Tout restait donc possible. Mais Euroklidon en avait toujours sous les sabots et c’est lui qui a mieux géré la ligne droite finale. Pour sa part, Power Of Peace a complètement cédé. Au final, il n’a précédé que le nouveau Greenstreettractor, qui était déjà dernier dans le parcours. La distance réduite et les conditions de course n’ont sûrement pas été en sa faveur. Swinging Captain s’est accroché à la deuxième place. Gold Medalist s’est montré en progrès et a précédé de peu It Doesn’t Matter pour la troisième place.

8. La dernière épreuve est revenue à The Byzantine, qui a dû toutefois contenir l’attaque de Redwood Valley pour conserver une encolure d’avance. La partie initiale de l’épreuve a été l’affaire d’A Greater Power, qui n’a laissé le soin à aucun concurrent d’assumer le rôle de leader. Toutefois, il en a eu assez à 300m de l’arrivée pour terminer loin du vainqueur. Social Network a alors pointé le nez, mais n’a pas pu continuer sur le même rythme. C’est alors que The Byzantine a pris le relais. Hoppertunity a essayer de lui contester la victoire, mais n’a pas pu passer la surmultiplié. On est aussi en droit de penser qu’il n’aurait pas nécessairement mieux fait s’il n’avait pas été forcé vers l’extérieur par l’éventuel vainqueur. C’est alors qu’on a vu la progression de Redwood Valley, qui a évolué au milieu de la piste sous la selle de Rehaze Hoolash. En ce qui concerne The Byzantine, il serait peut-être bon de souligner qu’il a eu tendance à s’arrêter une fois en tête tout en se dirigeant vers l’intérieur avant de verser à l’extérieur sous la cravache. Il va sans dire que ce cheval est encore immature et qu’il sera plus compétitif quand il mettra la tête à l’ouvrage. À signaler que la quatrième place de Radlet a permis à Ramapatee Gujadhur d’encaisser Rs 15 000 pour réduire légèrement l’avance prise par Gilbert Rousset et qui était de Rs 446 500 avant cette course.

Rama et Chisty suspendus

Swapneel Rama et Imran Chisty ont été sanctionnés d’une mise à pied d’une journée pour une faute d’interférence. Le premier nommé a accepté ses torts lors de la monte de Blow In The Box. Il a laissé son cheval verser à l’intérieur aux 1300m, gênant Soldier’s Code et Zagazig. En ce qui concerne la cravache de Patrick Merven, elle a aussi accepté avoir laissé son cheval dériver sur la gauche dans les 100 derniers mètres de la dernière course, forçant Hoppertunity vers l’extérieur et incommodant ce dernier. On apprend aussi qu’une enquête a été ouverte sur la ligne droite d’en face de la quatrième course, où Mutzi et Yankeedoodledandy se sont retrouvés en difficulté quand le rythme de la course a baissé en intensité.

Brandon Louis à Kranjl du 17 décembre 2019 au 18 mars 2019

Brandon Louis qui purge en ce moment une suspension au Champ de Mars, s’est octroyé un contrat de trois mois par le Singapore Turf Club. Le jockey mauricien, 23 ans, et qui monte à 53 kg, entame donc une aventure internationale durant l’intersaison locale. Soit du 17 décembre prochain au 18 mars 2019. À Kranjl, où il côtoiera entre autres, un autre Mauricien Nooresh Juglall en grande réussite ces temps-ci et également Benedict Woodworth, lequel s’est offert sa toute première Singapore Gold Cup, hier. Louis sera lié à l’entraîneur Stephen Gray.

Actuel troisième (21 gagnants) au hit-parade des jockeys au Champ de Mars, Brandon Louis a purgé une première partie de sa suspension samedi dernier et il lui reste encore deux autres meetings à compléter.

En début d’année, il avait effectué un stage d’un mois au Racing and Wagering Western Australia (RWWA) sous la supervision de John Claite (jockey d’origine mauricienne), qui aura littéralement boosté sa jeune carrière.