À quelques jours de la grande soirée de théâtre organisée par le Lycée La Bourdonnais, ce sont de jeunes comédiens motivés, enthousiastes et dotés d’un talent certain que nous avons rencontrés. Le temps d’une répétition des deux pièces qu’ils présenteront le vendredi 7 septembre à 17h dans l’espace culturel du lycée, ils nous ont dévoilé la grande passion qui les anime. Vincent, l’un des comédiens de la troupe Les Drama Warriors, nous en dit davantage sur l’événement.
Pendant que certains répètent leur scène en solo, d’autres se réunissent dans un coin du Lycée La Bourdonnais pour discuter de la soirée. En l’absence du professeur de lettres et de théâtre Jean-François Achille, Vincent, l’un des jeunes comédiens de la troupe Les Drama Warriors, prend l’initiative de démarrer la répétition. “Nous jouerons une scène de la pièce La phobie du caméléon”, lance-t-il à ses camarades, qui se regroupent sans perdre de temps. Le ton est immédiatement donné par Julien, dans le rôle du professeur.
Diversité
Les comédiens de la troupe Les Drama Warriors défilent sur la petite scène aménagée dans l’enceinte du lycée pour nous raconter l’histoire de ce professeur un peu loufoque, qui met sur pied un projet de peinture censé révolutionner le monde. Au cours de son invention, plusieurs personnes croiseront sa route. Ces dernières remettront en question son travail. Le professeur a pour seul soutien celui de son assistante, Diya (Alice)…
La phobie du caméléon est axée sur les couleurs, inspirées du caméléon. Les Drama Warriors ont choisi de mettre en scène cette pièce mauricienne, signée Shenaz Patel, “parce qu’elle se rapporte parfaitement à la diversité culturelle de Maurice”, confie Vincent.
Quant à Au nom de quoi ? de Nadine Costa, qui sera également jouée par la troupe, c’est une pièce qui s’engage pour la paix dans le monde. L’objectif des Drama Warriors est non seulement de divertir le public, mais aussi “de choisir de défendre un thème précis afin de sensibiliser à une cause”.
Échange
C’est avec ce même but que les autres troupes qui seront présentes au Lycée La Bourdonnais pour la soirée ont décidé d’oeuvrer, précise Vincent. À l’instar d’une troupe tunisienne, composée de lycéens, qui présentera Il était une fois en Tunisie, une pièce basée sur le “printemps arabe”.
Deux autres troupes sont également attendues lors de cette soirée. Celle du collège Lorette de Rose-Hill et celle du collège Lorette de Saint-Pierre. Elles présenteront respectivement Deux pas vers les étoiles de Jean-Rock Gaudreault et Déroutes, comment durer de Hubert Colas. L’invitation a été lancée à ces trois troupes, pour “permettre un échange entre passionnés de théâtre. Un partage culturel sera également possible avec les Tunisiens”, souligne Vincent.
Talents
La troupe Les Drama Warriors, qui existe depuis une année, regroupe des élèves des deux dernières années du Lycée La Bourdonnais, passionnés de théâtre. Des talents qui, une fois sur scène, jouent avec leur coeur. Certains sont des habitués de la scène. À l’instar de Julien Dijoux, qui a connu un franc succès en avril dernier en interprétant Scapin dans Les fourberies de Scapin avec la troupe Théâtralis.
C’est dans le but de permettre aux autres comédiens de se familiariser davantage avec le théâtre que Les Drama Warriors espèrent mettre en scène d’autres pièces qui seront présentées au public en avril et en mai 2013. Ils souhaitent inviter des troupes d’autres pays à les rejoindre. Des projets sur lesquels ils ont déjà commencé à travailler, souligne Vincent.
En attendant, rendez-vous est donné ce vendredi 7 septembre à 17h, dans l’espace culturel du Lycée La Bourdonnais. Deux heures trente de théâtre non-stop pour le plus grand plaisir du public…