La voix prodigieuse d’Elisabeth Vidal donnera le diapason dans le cadre du quarante-cinquième anniversaire de l’Indépendance. Elle se produira au théâtre Serge Constantin le vendredi 15 mars à 20 heures.
Elisabeth Vidal, mezzo-colorature, possède une des plus hautes voix du monde et la pureté de son timbre et ses aigus triomphants sont exceptionnels. La soprano-colorature n’aurait plus rien à prouver dans sa carrière internationale, ayant été dirigée par les plus grands chefs d’orchestre et ovationnée sur les grandes scènes internationales, Covent Garden, Arènes de Vérone, La Fenice, le Lincoln Center de New York, BBC Proms de Londres, Hambourg, Berlin… À Vienne, elle a été nommée meilleure soprano-colorature en 2000.
Elle a effectué également une tournée mondiale d’un récital d’airs virtuoses à Tokyo, au Séoul Art Center, au Teatro Politeama di Palermo, à l’Herkulesaal de Munich et au Teatro Colon de Buenos Aires. Très tôt dirigée par des chefs de renommée internationale, elle est l’interprète de Carmen, du Barbier de Séville, de La Flûte enchantée… La diva française a marqué le rôle de son talent pour l’avoir incarné plus de mille représentations sur les plus grandes scènes du monde.
“La luminosité du timbre et une étourdissante capacité virtuose”, dit-on à son égard. Elle va se produire, très tôt, auprès de chefs de renommée internationale tels que John Eliot Gardiner, Horst Stein, Richard Bonynge, Semyon Bychkov, Samuel Rosenthal ou Jeffrey Tate. Elle devient incontournable dans le répertoire de soprano léger à coloratures et les scènes étrangères se l’arrachent.
Lors de sa représentation chez nous, la chanteuse sera accompagnée au piano par Sophie Brissot-Darmo. Au programme de la soirée du vendredi 15 mars : l’Air de Gilda du Rigoletto de Giuseppe Verdi, un extrait de La somnambula de Vincenzo Bellini, Air de folie de Lucia Lammermoor, entre autres. Notons que la chanteuse sera accompagnée par le choeur d’Opera Mauritius sur l’Air de Brindisi.
Artiste atypique, toujours à la recherche de répertoire oublié, Elizabeth Vidal collabore depuis une dizaine d’années avec la maison anglaise Opera Rara pour laquelle elle a enregistré un grand nombre d’oeuvres en première mondiale, toutes saluées par la presse internationale.
Notons que ce concert est gratuit. Les billets sont à retirer à l’IFM à Rose-Hill. Places limitées. Concert à mettre à l’actif de l’IFM en collaboration avec Opera Mauritius et Culture et Avenir.