Photo de famille avec les jeunes de l’université de Maurice qui ont été récompensés par Huawei

Dix jeunes Mauriciens étudiants dans le domaine de l’informatique, de la communication et de l’ingénierie à l’Université de Maurice mettront bientôt le cap sur la Chine. Ils ont en effet été choisis après avoir participé à un concours lancé par Huawei, qui leur donne la chance de suivre une formation de haut niveau offerte par cette compagnie de télécommunication chinoise. Ce concours, qui en est à sa 3e édition, fait partie du programme de formation “Mauritius Seeds for the Future” de Huawei.

Le lancement de la cuvée 2019 de “Mauritius Seeds for the Future” et la cérémonie de remise des prix d’une compétition de Huawei ICT se sont tenues mercredi matin à l’Université de Maurice. Le président de “Mauritius Seeds for the Future”, Pawan Boodhoo, qui est revenu d’une formation de Huawei avant d’être recruté par la compagnie, se réjouit que d’autres jeunes lui emboîtent le pas. « Cette formation nous apprend à trouver des solutions à d’importants problèmes et offre la chance aux jeunes d’entreprendre un stage chez Huawei », dit-il. Pour lui, la formation de cette entreprise permet aux jeunes de pouvoir faire connaissance avec les dernières technologies. Comme lui, dix jeunes, dont six filles, tous passionnés par l’informatique, devront bientôt passer par la même formation.

Présent lors de cette cérémonie, le vice-chancelier de l’Université de Maurice, Dhanjay Jhurry, se dit fier de la collaboration entre l’Université de Maurice et de Huawei. Et de faire ressortir les « nombreuses initiatives » prises par son institution pour répondre à l’épineuse question de “skills mismatch”. La ministre de l’Éducation, qui n’a pas manqué cet événement, s’est pour sa part réjouie du nombre de filles partant se former par Huawei. Elle avance que depuis 2017, 30 étudiants ont pu bénéficier de cette formation de haute facture.

Parlant de l’impact des TIC sur le développement, Jiang Yuhao, directeur général de Huawei, estime que « les entreprises qui alignent leurs opérations et leurs forces avec la responsabilité sociale peuvent réussir leur développement » sur le long terme. « En investissant dans l’écosystème informatique, nous voulons soutenir la croissance économique inclusive et le développement social pour une île intelligente et connectée », dit-il.

Fidèle à son engagement, Huawei a sélectionné une nouvelle fois dix étudiants sur la base de leurs performances et du score qu’ils ont obtenu lors des entretiens pour cette formation, qui se déroulera du 17 au 28 juin en Chine. Le but est de leur permettre d’avoir des connaissances pratiques et de promouvoir un plus grand intérêt pour les TIC. A noter que Huawei a signé un protocole d’accord avec l’Université de Maurice en 2017 et que la compagnie s’est engagée à former les jeunes Mauriciens sous son programme “ICT For Change”.