Une délégation de l’Inde était récemment en comité de travail avec les autorités mauriciennes pour discuter de projets ayant trait au e-government. Plusieurs décisions ont découlé de cette rencontre à la salle de conférences de la Cybertour d’Ébène No 1. La réunion est prévue en octobre dans la Grande péninsule.
L’objectif principal de la réunion de travail à laquelle ont participé les principaux stakeholders du secteur informatique était de finaliser les discussions sur le projet e-prison et d’explorer les possibilités de coopération entre l’Inde et Maurice dans les domaines du e-government. Cette initiative revient au ministère des Technologies de l’information et de la Communication conjointement avec le National Informatics Centre Services Incorporated (NICSI), équivalent indien du Central Informatics Bureau mauricien.
L’Inde et Maurice sont signataires d’un protocole d’accord en faveur de programmes de coopération dans le secteur informatique, notamment ceux ayant trait au e-government. L’expertise indienne est sollicitée dans le renforcement des capacités et la nomination d’une Certification Authority pour Maurice dans le cadre de la Public Key Infrastructure (PKI), le Public Grievances Redressal System et le e-prison, une base de données informatiques sur les détenus.
Les discussions relatives au projet e-prison vont bon train. L’Inde a signifié son intention de collaborer avec Maurice pour la mise en place de ce système informatique. Ont été abordés les conditions contractuelles et commerciales et les besoins en formation et maintenance du système informatique. Une équipe technique du NICSI visitera sous peu le Mauritius Prisons Service en vue de procéder à une analyse des besoins de Maurice.
L’Information and Communication Technologies Authority of Mauritius (ICTA) et le Controller of Certifying Authorities (CCA) de l’Inde souhaite par ailleurs désigner le National Computer Board (NCB) comme Certification Authority dans le cadre de la PKI. Concernant le renforcement des capacités, il a été convenu que le Central Informatics Bureau (CIB) assurerait la liaison avec le Standardisation Testing and Quality Certification (STQC) de l’Inde pour la formation de ses officers sur le « Central Information Systems Division in Certification programme on IT » et l’e-government.
Le comité de travail était coprésidé par M.V. Gondeea, Ag. Secrétaire permanent du ministère et  Shri Rajesh Bahadur, directeur général du NICSI.